Nicolas Batum : « C’est à moi de m’ajuster »

Dans une longue interview pour L’Equipe, Nicolas Batum est revenu sur les JO et ses déclarations post-compétition.

Lors des Jeux Olympiques, les Bleus ont reçu une grosse claque, du genre de celle qui fait mal. Car l’objectif de la médaille n’a pas été atteint et le dernier match face à l’Espagne en quart de finale avait tourné au calvaire. Certains cadres étaient passés au travers comme Nicolas Batum. Après la compétition l’ailier des Hornets avait fait part de sa frustration au sujet de son utilisation et de la redistribution des rôles au sein de l’équipe. Ses déclarations avaient créé une mini-polémique sur laquelle il est revenu dans une interview pour L’Equipe. « Quand on me dit que c’est Nando le boss en équipe de France aujourd’hui je le sais. Ca ne me gène pas. Là encore s’il y’a deux créateurs dans le cinq et qu’on me dit « Nicolas tu commences sur le banc » je m’en fous. C’est à moi de m’ajuster. C’est avec les erreurs qu’on apprend et là j’ai fait une belle connerie ». 

Une chose est certaine : il ne devrait pas y avoir de malaise avec Vincent Collet qui ira le voir aux USA pendant la saison. Nicolas Batum s’est d’ailleurs montré plutôt positif au sujet de la prolongation du sélectionneur même si pour lui un cumul avec une fonction en club ne serait pas forcément une bonne chose. Avec la future mise en place des fenêtres internationales c’est un point de vue qui est loin d’être isolé.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.