Nicolas Batum : « Lundi, je jouerai ! »

C’est la deuxième bonne nouvelle de la soirée : Nicolas Batum pourra faire un match de préparation.

Après avoir rongé son frein sur le banc et joué quelques minutes sans assurance sur le parquet de Bercy, Nicolas Batum pourra enfin participer pleinement à la rencontre face à l’Australie, lundi. Il souhaitait même jouer ce soir, puisqu’il a été assuré une demi-heure avant la rencontre.

« Je suis arrivé deux heures avant le match et j’ai insisté pour jouer mais le coach n’a pas voulu à cause des 20 heures d’avion en trois jours. Mais lundi, je jouerai ! »

Nicolas Batum en a assez d’attendre. Cela fait presqu’un mois que l’ailier des Bleus participe aux entraînements sans opposition et sans assurance, attendant que se décide son avenir en NBA.  Mercredi, il s’est envolé pour Portland où il a signé un contrat de 46 millions de dollars le liant pour quatre ans à la franchise de l’Oregon. Revenu hier soir à Strasbourg, l’ex-Manceau a, une nouvelle fois, été contraint d’assister au match sur le banc.

« Il nous a rejoué une nouvelle fois le même scénario que dimanche », plaisantait Patrick Beesley, le directeur de l’équipe de France. « Il voulait absolument jouer ».

« Cela n’était pas raisonnable avec tous ces voyages en avions, on a préféré qu’’il reste sur le banc », convenait Vincent Collet. « Mais il va pouvoir dès demain s’entraîner avec opposition et les Strasbourgeois seront les seuls le voir jouer en France un match amical. »

Le coach des Bleus compte beaucoup sur son ailier pour impulser de la rapidité dans le jeu :

« Il va nous permettre d’étirer les défenses adverses. »

Lundi, Nicolas Batum sera donc aligné face à l’Australie.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. AND11

    Très bonne nouvelle. A 1 semaine des JO il était temps que notre second meilleur joueur soit là..

  2. didier

    enfin une équipe au complet vivement lundi