Nicolas Batum : « On a été surpris »

Nicolas Batum a à son tour réagi à la défaite des Bleus face à l’Espagne hier.

Au sujet du fait que Tony Parker ne jouera pas pendant 7 jours :

« C’est bien. Tony joue 30 minutes par match. 7 matchs c’est énorme. Il a besoin de se reposer, Joakim aussi et Mike, s’il a 3 jours de plus, c’est bien aussi. »

Si la défaite d’hier était préméditée :

« Franchement non, le but c’était d’ëtre sur le terrain et de jouer au basket. On savait que l’Espagne voulait gagner pour être première. Nous, le but c’était de reposer certains joueurs et de donner confiance à d’autres. Des mecs comme Kévin et Andrew ont fait de gros matches. »

Au sujet du match :

« On a fait une bonne première mi-temps et on était trop confiant. Après la mi-temps, on est arrivé trop laxiste. Sauf que eux ont accéléré le jeu et on a été surpris. On a mis du temps à réagir sauf qu’il y avait déjà -12.

C’était un match pour bosser. Si on pouvait le chopper, on l’aurait fait. Taper les tapas on m’a dit. A la mi-temps, on était bien confiant. Après on n’était pas dedans, on n’a pas joué dur. Tu le payes cash avec eux. »

Au sujet du banc espagnol qui est plus large que le banc français :

« On a joué à 9 donc ils avaient un banc plus large que nous ce soir. Mais sur un match de 40 minutes, il peut se passer beaucoup de choses. Et j’espère qu’il se passera quelque chose si on les revoit le 18 septembre à Kaunas. »

Si la consigne était de perdre ce match :

« Tu peux pas dire ça à un joueur pro. Même si tu le dis, tu ne peux pas t’en convaincre. C’était déjà le cas en 2009 contre la Grèce. On a beau dire ce qu’on veut, on n’a jamais été convaincus de perdre et on l’a gagné d’ailleurs. C’était pareil ce soir. Pas un joueur ne s’est dit : « Il faut qu’on perde ». Personne. On est dans les deux premiers quoiqu’il arrive. On gagne on gagne, on perd on perd. On n’est pas éliminé. »

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.