Nicolas Batum : « Pas prêts à rivaliser dans l’intensité »

Pour Nicolas Batum, les Bleus n’ont pas su répondre à l’intensité bulgare.

Une défaite de 6 points (74-68), 24 points seulement lors de la seconde période… Les Bleus n’ont pas offert leur meilleur visage en Bulgarie, hier jeudi. Interrogé par L’Equipe, le capitaine Nicolas Batum a évoqué un manque d’intensité. « La Bulgarie a joué un grand match et nous, on leur a donné de la confiance. On n’était pas prêts à rivaliser dans l’intensité, ce qui ne veut pas dire qu’on les a sous-estimés. Pour eux, c’était un match essentiel pour la qualification et on n’a pas été capables de calmer le jeu ».

Ce faux-pas inattendu a au moins le mérite d’éviter tout excès de confiance avant le rendez-vous de dimanche à Montpellier face à la Finlande. Nicolas Batum et ses coéquipiers seraient bien inspirés d’ imposer, histoire de s’éviter quelques frayeurs inutiles dans cette course au billet pour la Coupe du monde 2019.

Crédit photo : FIBA

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.