Nicolas Batum : « Si on défend bien, c’est difficile de nous arrêter »

Nicolas Batum et l’équipe de France nous ont rassuré avec une victoire nette face à la très modeste sélection britannique. Mais attention à ne pas s’enflammer.

Nicolas Batum, l'ailier de l'équipe de France.

Après son mauvais match face à l’Allemagne pour entrer dans l’Euro, Nicolas Batum devait se racheter. Si l’équipe de France de façon générale devait montrer un autre visage et rassurer les fans, Nicolas avait à titre personnel une vraie revanche à prendre. Appliqué en défense (enfin) et concentré en attaque (sauf sur cette stupide balle perdue lors du retour en zone), l’ailier des Blazers n’a pas manqué son rendez-vous avec les Britanniques. 17 points à 7/10 et 4 rebonds en 23 minutes. Propre.

« On sait que si on défend bien, c’est difficile de nous arrêter car on est l’équipe la plus athlétique du Championnat d’Europe », expliquait-il après la rencontre. « On a peut-être le meilleur jeu rapide de l’Euro avec l’Espagne. Mais ça part de la défense. Sans stops, on ne peut pas courir. Ce soir, on était bien, on est montés en régime. On a essayé de gommer les erreurs d’hier, maintenant il faut confirmer. »

Continuer et confirmer, contre Israel ce soir. Une équipe qui reste sur deux défaites de rang et qui n’a donc plus rien à perdre. L’erreur serait de les sous estimer, comme ce fut certainement le cas avec l’Allemagne mercredi. Mais Nicolas Batum sait que c’est clairement l’attitude à éviter.

« Ca peut être un piège. Ils sont dos au mur, ils n’ont plus rien à perdre. En plus ils jouent dans des grands clubs, en NBA, au Maccabi. Ce ne sont pas non plus des clampins. Il va falloir être prêt à jouer et à refaire la même performance qu’aujourd’hui voire mieux. »

Rendez-vous ce soir 21h.

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.