Nicolas Lang : « Avec l’équipe que l’on a, on peut quand même faire quelque chose »

Malgré les aléas qu’a connu Strasbourg au mois de janvier, l’arrière Nicolas Lang aborde avec ambition la Leaders Cup.

Confronté à une cascade de blessures, Strasbourg n’aborde pas forcément la Leaders Cup de la meilleure des manières. Mais, pour l’arrière Nicolas Lang, cela ne doit pas être une excuse, car l’équipe possède toujours des arguments à faire valoir.

« On pense juste au match de demain. Le premier match est toujours particulier. Il faut arriver comme si c’était un match classique, et ne pas penser à la suite. Si tu penses trop à la suite, il n’y en a pas. On doit rebondir après les deux dernières défaites. Quand on vient de vivre le mois de janvier que l’on a vécu c’est difficile. Mais je ne suis pas quelqu’un qui cherche des excuses. Je pense qu’avec l’équipe que l’on a, on peut quand même faire quelque chose. Il nous reste des joueurs de qualité. C’est à nous de pas nous réfugier derrière des excuses, même si c’est sur que les blessés, on préfèrerait les avoir avec nous. L’expérience, c’est clair qu’on l’a. On doit se servir pour réagir, malgré cette mauvaise passe, et aller de l’avant. On sait que la Leaders Cup est un tournoi qui est totalement à part. Il y a des équipes qui sont arrivés dans une bonne dynamique, et qui sont sorties dès le premier tour. Je me souviens qu’avec l’Asvel il y a deux ans on était dans une très mauvaise passe. On est arrivé on en a mis 30 à Chalon, 30 à Pau le deuxième match. Après la Leaders Cup, on était retombé dans nos travers. C’est vrai que c’est un tournoi où il y a des équipes qui peuvent se sublimer. J’espère que ça sera nous. Dijon ? Tout le monde les connait; ils ne changent pas de style de jeu. Ils font ça très bien; ce qu’ils veulent faire, ils le maitrisent à la perfection. C’est une équipe dont il faut s’habituer à leur défense ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.