Nizhny au lit, Gala à poil, le Real en fanfare !

Qualifiés pour le Top 8, les deux ogres espagnols et l’Olympiacos ont terminé le travail face à trois équipes déjà éliminées. L’Euroleague dit au revoir à Novgorod, Galatasaray et Kaunas.

printezis-olympiacosOlympiacos-Nizhny Novgorod : 77-70

Rencontre sans enjeu au Pirée, l’Oly était déjà assuré de la 3e place du groupe F & Nizhny était déjà éliminé. Les coéquipiers de Georgios Printezis (12 points et 7 rebonds) ont globalement dominé le match et ont profité du dernier quart temps pour foutre un petit coup d’accélérateur (remporté 21-14). Matt Lojeski termine MVP avec 17 points et 8 rebonds.

Galatasaray-FC Barcelone : 65-88

C’est un fait rare, Abdi Ipekci n’a pas produit un bruit ce soir… À la dernière place du Top 16, les Turcs quittent la compétition par une lourde défaite à huis clos. Auteur de 10 points dans le premier quart temps, Ante Tomic s’est baladé dans la raquette (20 points au total). Son compère Tibor Pleiss a su l’imiter (12 points et 12 rebonds), profitant des faiblesse turques. Face à une telle puissance, ce bon vieux Kerem Gonlum ne pouvait rien faire (8 points et 5 rebonds). Le rouleau compresseur barcelonais a remporté les 4 quatre quart temps, Edwin Jackson est en quart de finale de l’Euroleague.

Real Madrid-Zalgiris Kaunas : 99-83

Orgie offensive à Madrid. Le Zalgiris a eu son mot à dire en remportant le deuxième quart temps largement (31 à 19), mais le Real a pu compter sur ses internationaux espagnols d’un grand niveau : 17 points pour Felipe Reyes, 16 points pour Sergio Rodriguez.

Tags : , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.