Obradović : « nous devons créer en Europe une ligue similaire à la NBA »

Quand Željko Obradović s’exprime, on l’écoute attentivement.

De passage à Barcelone pour le clinic de coaches de l’Euroleague, le plus gros CV du basket européen en a profité pour donner une interview à Mundodeportivo.com dans laquelle il évoque sa situation, celle de l’Euroleague et celle du Pana :

Son avis sur l’évolution nécessaire de l’Euroleague :

« -MD.com : Jordi Bertomeu a déclaré récemment que l’intérêt du Pana est de plus jouer au niveau Européen qu’au niveau domestique. C’est vrai ?

-ZO : Mon opinion est que nous devons créer en Europe une ligue similaire à la NBA, avec plus de rencontres. Les championnats nationaux ne sont pas si importants pour les grandes équipes. On pourrait ne dédier qu’un mois ou deux par an aux ligues nationales. Il faut jouer plus de rencontres européennes, ce serait plus intéressant pour les sponsors, les fans, les télévisions… Quelle formule ? Quand ? Aucune idée… Mais si on attend que la NBA débarque chez nous pour jouer avec eux, ce n’est pas bon pour le basket. »

A propos de l’avenir du Pana :

« MD.com : Qu’en est-il de la possible vente du Panathinaikos ?

ZO : La seule chose que je peux dire c’est que tout est terminé (la saison) depuis trois semaines, et que je n’ai pas eu de contacts avec le club depuis. Je sais par mon assistant Dimitris qu’il a parlé à notre GM, Papadopoulos. C’est comme ça qu’on travaille ces temps-ci, et nous n’avons pas trop d’infos. Tout ce que l’on sait, c’est ce qu’il se dit : l’intention des propriétaires est de vendre. J’espère qu’on en saura plus dans les jours à venir. »

A propos de son avenir :

« MD.com : Êtes vous préoccupé par la situation, ou tranquille grâce à votre dernière année de contrat restante ?

ZO : Ce n’est pas une histoire de contrats ! Je veux juste savoir à quoi va ressembler l’équipe. Les contrats, pour nous, ne sont pas importants. »

Enfin, le recrutement et les perspectives :

« MD.com : L’équipe en construction risque de connaître beaucoup de changements ? On parle d’un départ possible de Fotsis…

ZO : La situation est claire, j’ai dix joueurs et deux coaches. Trois joueurs sous contrat, importants pour l’équipe et jouant pour l’équipe nationale : Fotsis, Tsartsaris et Perperoglu. J’ai exprimé mon désir de continuer avec eux, tout dépend du club. La règle nous oblige à avoir 6 joueurs nationaux, ils sont donc des priorités.

MD.com : Difficile de rester motivé après avoir tout gagné ?

ZO : C’est pas nouveau. Chaque année c’est la même situation. En douze ans nous avons joué 27 finales, gagné 22 titres : 6 coupes, 11 championnats, 5 Euroleagues (NDLR : ça calme…). Donc la question de la motivation… Dans ce travail, sans motivation vous n’avez rien. La vraie motivation, c’est que vous aimez ce que vous faites et que ça vous rende heureux. Je suis très heureux à Athènes, c’est ma plus grande motivation. »

 

Tags : ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (10)

  1. LD Pope

    Cette ITW a été faite sur la plage, entre 2 pintes de bières ??

  2. Teushi

    Nan, certainement pas… Et c'est ça qui est grave !

  3. Crewone

    "Les championnats nationaux ne sont pas si importants pour les grandes équipes. On pourrait ne dédier qu’un mois ou deux par an aux ligues nationales."

    Il dit ça comme s'il avait connu que la vétusté de l'ESAKE.

    C'est vrai pour le Pana et l'Olymp l'EL est la priorité mais j'imagine mal la ligue ACB sur 2 mois par an.

  4. Startrak

    "nous devons créer en Europe une ligue similaire à la NBA[…]On pourrait ne dédier qu’un mois ou deux par an aux ligues nationales[…]Quelle formule ? Quand ? Aucune idée…"

    => C'est bien beau d'avoir des projets mais faudrait que çà soit un peu plus concret quand même!

    "Les championnats nationaux ne sont pas si importants pour les grandes équipes"

    => On ne joue pas tous dans une ligue écrasée par 2 monstres financiers dans laquelle seule la finale a un intérêt. Viens en ProA mec si tu veux de l'intérêt sportif!

  5. Shaleb

    @ Startrak : j'espère que tu rigoles quand tu dis "intérêt sportif pour la Pro A" :-))))

  6. Crewone

    Pardon j'ai parlé trop vite en parlant de l'Olymp c'est vrai. Mais pour le Pana, Giannakopoulos avait quand même menacé de quitter l'ESAKE y'a 2,3 ans lorsque tous les clubs étaient en faillite.

    Pour l'ACB oui le Réal, le Barça, Malaga, Vitoria sont toujours en PO mais y'a toujours des outsiders comme cette année Bilbao et d'autres clubs qui ont un certains niveau (Valence, Badalone…)qui seront lésés dans ce format de championnat.

  7. OscarAbine

    Ben, je vois pas ce que ça a de drôle.

    Suffit de venir regarder les matchs (sans oeillères ^^) pour voir que oui, la ProA a un intérêt sportif.

    Mais c'est plus facile de casser, c'est vrai…

  8. Damelo

    Il n'a pas tort sur tous les terrains, Zeljko.

    Les différences budgétaires entre les différentes équipes sont énormes, une ligue fermée regroupant uniquement les plus grosses équipes pourrait avoir son intérêt. Après, on aurait surement pas de club français.

    La Pro A a un intérêt sportif, du fait d'un niveau assez équilibré. Le jeu est intéressant, rythmé, mais ne peut rivaliser avec celui proposé par des équipes qui peuvent utiliser la masse salariale d'un club moyen de pro A sur un seul de leurs joueurs.

    Pour l'Olympiakos, le Pana ou la Maccabi, les championnats nationaux n'ont que peu d'intérêt. On verra ce que donnera le Maccabi en Adriatic, une ligue dans laquelle peu de clubs peuvent rivaliser avec leur budget, mais où le niveau sera présent malgré tout.

    A part ces trois clubs(pourrait-on ajouter Sienne à cette liste?) qui évoluent vraiment dans des championnats disproportionnés, les autres grands d'Europe ne se baladent pas tant que ça. Le Barça est dans une période faste, mais si le Real arrivait à trouver un peu d'alchimie… Vitoria reste un cran en dessous budgétairement et en termes d'organisation, mais sa bonne gestion en fait chaque année une équipe redoutable. Valence semble reparti dans le bon sens. Malaga devrait retrouver son statut de leader du championnat là aussi. Et Bilbao a un projet ambitieux, mais le club semble bine géré, et on ne devrait pas se retrouver avec un nouvel Akasvayu Girona. D'ailleurs Akasvayu est sponsor d'une équipe en LEB Oro ou Plata.

    Le championnat italien, hormis les intenables siennois, est assez équilibré.

    Les championnats baltes répondent déjà à la logique de ligue fermée, avec pour les meilleurs, la BBL. De même pour les pays de l'ex-Yougoslavie avec l'Adriatic League. Et les équipes qualifiées prennent les championnats nationaux lors d'une phase secondaire.

    Il n'y a guère qu'en Allemagne que le projet mené par le Bayern, tel qu'il a été décrit sur ce site, et si il n'entraine pas de petits frères, risque de déséquilibrer le championnat. Mais là, rien n'est sur.

    Pour moi, Le Pana et Oly devraient rejoindre l'Adriatic League. Une ligue fermée telle qu'elle est décrite entrainerait en France, en Espagne, en italie, ou en Allemagne un déséquilibre plus grand encore que celui qui peut exister entre les "meilleures" équipes et les autres, ce qui ne serait pas bon pour la qualité du jeu, et risquerait de limiter les autres équipes à un rôle de faire valoir en PO.