Basket Actu : Olivier Bourgain demande du temps avant de juger le CSP 2018/19, Le champion réussit sa rentrée

Retrouvez toute l’actualité du basket français et européen dans la revue de presse.

Olivier Bourgain demande du temps avant de juger le CSP 2018/19

Deux nouvelles recrues pour le Paris Basketball
Le Paris Basketball continue d’annoncer des recrues. Cette fois-ci, il s’agit de l’ailier canadien Jevohn Sheperd (32 ans, 1m98) et de l’intérieur Moustapha Diarra (31 ans, 2m). Le premier a passé la dernière saison entre Chalon et Nancy, tandis que le second a porté les couleurs de Denain.

Le champion réussit sa rentrée
Pour son premier match amical, Le Mans a disposé de Limoges, sur le score de 76 à 72. Le néo-sarthois Valentin Bigote a terminé meilleur scoreur de son équipe avec 16 points, avec à ses côtés un bon Antoine Eito (10 points et 6 rebonds).

Chalon prête Ibrahima Fall Faye
Nouveau prête pour Ibrahima Fall Faye (21 ans, 2m06). En effet, l’ailier-fort, qui appartient à Chalon, jouera en Belgique avec Louvain lors de la saison à venir. L’an passé, il avait tourné à 4,9 points et 4,9 rebonds avec Poitiers (Pro B).

Le meilleur de Juhann Begarin à l’Euro U16

James Kelly ne jouera pas pour Levallois
James Kelly (24 ans, 2m01) et Levallois ? C’est finalement déjà terminé. En effet, le club des Hauts-de-Seine a décidé de ne pas donner suite à la période d’essai de l’ailier-fort. Ce dernier débarquait de Corée du Sud. Freddy Fauthoux va donc devoir se mettre à la recherche d’un nouveau poste 4.

La Liga remercie Juan-Carlos Navarro

Samardo Samuels devrait rester à Limoges
Toujours à la recherche d’un intérieur pour boucler son effectif, le Limoges CSP pourrait finalement conserver Samardo Samuels (29 ans, 2m06). Mieux, il devrait même s’engager pour deux ans. Lors de sa 1/2 saison avec le CSP, il a tourné à des moyennes de 11,6 points et 4,2 rebonds de moyenne.

Bebasket

4e place pour les Bleus à l’Euro U16

Valentin Chery vers le Paris Basketball
Formé au Sluc Nancy, Valentin Chery (20 ans, 1m98) devrait en théorie jouer pour le Paris Basketball l’an prochain. Mais le club lorrain n’entend pas se laisser faire. «  Il y avait une date butoir pour nous signifier qu’il souhaitait partir. Il ne l’a pas fait. Valentin Chery a encore deux ans de contrat au SLUC. Il y a une dizaine de jours, il m’a même appelé pour me demander si nous pouvions envisager une amélioration de sa rémunération et de son logement » a expliqué le président Philippe Durst. Un bel imbroglio.

Est Républicain

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.