Ousmane Camara : « Je suis en train de passer un cap »

Pour le pivot du STB Le Havre, la saison 2011-2012 sonne comme celle de la révélation.

Sur le coup, Ousmane Camara avoue ne pas s’être rendu compte de sa performance. Mais face à Cholet la semaine dernière, le jeune intérieur de 22 ans a littéralement crevé l’écran : 23 points, 12 rebonds pour 36 d’évaluation. Sans conteste son match le plus abouti de la saison, et de sa carrière tout court.

« J’ai essayé de faire le maximum pour aider l’équipe en faisant un gros match », nous dit-il modestement.

Mais cette éclosion de ce talent made in Normandie n’est pas une surprise. Parti sur d’excellentes bases statistiques cette saison (5,8 points et 6,3 rebonds de moyenne en 20 minutes), Ousmane Camara est conscient de sa progression.

« Je suis en train de passer un cap. J’ai plus de responsabilités que l’année dernière ».

Au sein du club havrais, avec lequel il entame sa troisième saison professionnelle, il a trouvé le cadre idéal pour s’épanouir.

« Comme Le Havre est un club qui n’a pas beaucoup de moyens, ça laisse de la place pour les jeunes. Et quand un jeune tu le fais jouer, après il prend confiance » explique-t’-il ainsi.

Avec Christophe Léonard et Gédéon Pitard notamment, Camara fait parti de ces jeunes sur lesquels s’appuient Jean-Manuel Sousa cette saison. Si aucun d’eux n’est encore dans le cinq majeur, c’est une place qui titille forcément le pivot qui entend bien continuer à travailler pour grappiller du temps de jeu supplémentaire. Ce qui lui donnerait l’opportunité d’acquérir encore davantage d’expérience et le regard d’autres équipes au standing plus huppé que le STB. Mais lorsque vous lui faites la remarque, Ousmane Camara botte en touche, davantage préoccupé par sa saison en cours.

« Je suis concentré sur Le Havre. Je pense d’abord à ma saison et après on verra ».

D’ailleurs, un déplacement périlleux à Poitiers l’attend lui et ses coéquipiers ce samedi. Et pas question de l’aborder la fleur au fusil.

« On est dans l’état d’esprit de tout faire pour aller gagner là-bas. On sait très bien que Poitiers est une équipe en concurrence direct avec nous pour le maintien. On est tous motivés à ne pas perdre ce match ».

Pour Ousmane Camara, c’est la défense qui les fera gagner dans ce match qu’il qualifie « de tournant puisque l’on est en concurrence directe ». Meilleur rebondeur de son équipe (avec 6,3 prises de moyenne par match), le STB comptera à nouveau fortement sur lui pour cette rencontre capitale. Un nouveau défi que ne manquera pas de relever le prometteur Camara…

Tags : , ,
Comments

Commentaires (10)

  1. AND11

    Il faut absolument que Le Havre reste en pro À… C'est incroyable le nombre de talents qu'ils sortent depuis 10 ans…
    Respect ! Poitiers ou le HTV ne peuvent pas en dire autant!

  2. GW

    Ses stats depuis son installation dans le 5 majeur sont impressionnantes !

    Et ses 3 matchs référence c'est Cholet, Chalon et Orléans !

    C'est très prometteur pour la suite du championnat.

  3. Gavroche27

    Entre irréductibles Havrais (on est 2!), on en est arrivé à voir l'arrivée de Jenkins comme un pare-feu pour favoriser son éclosion sans trop de stress… Il s'en sort d'autant mieux que Jenkins focalise les critiques; ça lui a permis de grignoter du temps de jeu sans coup férir. Et sincèrement quand on voit son parcours, on était loin du foudre de guerre!

  4. Rahsaan

    Et il est capable de faire encore mieux j'en suis sûr. Parce qu'il est léger pour un poste 5 et s'il s'achète un shoot à mi-distance alors là on aura un vrai poste 4 type Thierry Rupert. J'aurais bien aimer savoir de quels joueurs il s'inspire.

  5. Diboy76

    Et dire qu'Ousmane a commencer le basket il y'as tout juste 5 ans et qu'il a fallu le pousser dans une salle de basket .. Sa fait plaisir de voir ce que ce gars produit cette saison ! Une fierté pour toute sa ville natale et pour son club formateur ! ( Message , je le sait , tres personnel )

  6. basketix

    Guillard et Devehat formé au club dans l'équipe actuelle

    Gomez amené au plus au niveau

    Développement de Fournier avec du temps de jeu pour en faire un très bon joueur, je crois que si la descente se jouait aux joueurs formés par l'équipe et jouant dans cette équipe, Nancy de And0 serait reléguable

  7. JunkYard Dog

    en même temps roanne depuis 10 ans a eu une progression telle que les jeunes ont jamais réussi à trouver leur place (comme moerman par exemple).

    Mais pellin et badiane étaient jeunes au début de l'aventure et ils ont réussi à prendre le train en marche ET saisir la chance qu'on leur a donnée.