Paco Laulhé: « Avec moi, ça ne marchera pas comme ça »

Le nouvel entraineur palois a mis les choses au clair avec le match face à Nancy.

En fin de semaine, Laurent Vila a remis sa démission et s’est immédiatement vu remplacer par Paco Laulhé. Actuellement quatorzième, mais à égalité avec le premier relégable, Le Havre, le nouvel entrainer palois sait qu’il va avoir fort à faire ce soir face à Nancy. Pourtant, comme le rapporte la République des Pyrénées, Laulhé compte jouer sur l’énergie et la solidarité pour revenir de Lorraine avec la victoire:

« On affiche un tel déficit dans la mise au point et dans la confiance, que dans notre situation il n’y a même pas à réfléchir contre qui on joue » s’exclama Paco Laulhé.

« le programme à venir(Orléans et Chalon, nldr) ne nous propose que des équipes dont la vitesse de croisière est Top 4, même si Nancy est un peu dans le chaos en ce moment. (…) Les mecs savent ce qu’ils ont à faire dans toutes les situations. On se pointe avec beaucoup de fébrilité que je compte compenser par de l’engagement, de l’énergie et de solidarité. »

Visiblement peu adepte de la langue de bois, le coach béarnais a aussi tenu à prévenir tout le monde:

« Quand un joueur s’agace, prévient Laulhé, il faut faire attention qu’il ne rentre pas pour faire ses stats au détriment de l’équipe. C’est un autre paramètre que je dois et vais pister. Dans mon idéal. » ajoute-t-il.

« Mon coaching va chasser le mec qui s’éloigne de l’expression collective. »

Les joueurs palois savent donc à quoi sen tenir. Hors de question de laisser quelqu’un jouer dans son coin, tout le monde devra apporter sa pierre à l’édifice. Comptant s’appuyer sur Teddy Gipson, tout bonnement exceptionnel depuis le début de la saison, Jean-François Laulhé ne laissera pas son joueur se bruler les ailes en voulant trop porter son équipe à bout de bras:

« Si on marche, c’est parce que Teddy Gipson doit d’abord défendre, puis monter la balle par le dribble, car on est nul en progression collective par la passe. Déjà là, il se crame. Au bout d’un moment, soit il retrouve la balle, soit il doit tenter un exploit. Ensuite, il faut qu’il se replie et défende de nouveau. Sauf que Teddy ne peut pas soutenir un tel rythme 40 minutes. Avec moi, ça ne marchera pas comme ça. »

L’électrochoc a-t-il déjà eu lieu ? Réponse dès ce soir.

Tags : ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (2)

  1. Sylvert10

    Jean-François Laulhé l20 ? :o

  2. bobine

    il lui feront comme a tt le monde