Les Palois partent à l’assaut de l’ogre monégasque

Pau – AS Monaco, une affiche peu commune qui a des allures de choc au sommet de la vingt-septième journée de Pro A. Co-leaders du championnat, à égalité avec la SIG, les Monégasques de déplace dans le Béarn avec la ferme intention de garder le cap. Les Palois, eux, ont à coeur de se relancer…

Mitrovic MonacoPau – AS Monaco, une affiche peu commune qui a des allures de choc au sommet de la vingt-septième journée de Pro A. Co-leaders du championnat, à égalité avec la SIG, les Monégasques de déplace dans le Béarn avec la ferme intention de garder le cap. Les Palois, eux, ont à coeur de se relancer après une défaite contre Limoges lors du match précédent.

« Cette défaite contre le CSP nous permet de voir que les 11 victoires signées auparavant représentaient quelque chose d’exceptionnel », note le coach de l’Elan Eric Bartechecky sur le site officiel du club. « Il faut repartir avec le même état d’esprit. »

Le tacticien fait là référence aux onze victoires de suite de son équipe, cinquième du championnat avec 17 succès et 9 défaites au compteur. En cas d’issue heureuse ce soir, les coéquipiers de Yannick Bokolo pourraient recoller aux basques de l’ASM, vainqueurs de 19 des 26 premiers matches de la saison. Mais Eric Bartechecky se méfie des lauréats de la Leaders Cup.

« Ils ont profondeur de banc exceptionnelle avec des joueurs de qualité à tous les postes. Certes, la masse salariale ne fait pas tout mais quand on peut aligner des gars comme Shuler, Gladyr ou encore Uter dessous et qu’on y ajoute les français Ouattara, Cel ou Sy, cela aide bien quand même ! Quand on fait l’addition de tout, ce n’est pas étonnant qu’ils soient en haut. N’importe quel  joueur monégasque pourrait figurer dans le 5 majeur des autres équipes de Pro A. »

Aux Palois de faire déjouer l’une des meilleures équipes du championnat.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.