Panagiotis Giannakis : « Ça ne sert à rien de gagner facilement les matches amicaux »

Pour l’entraineur du CSP, l’heure est plus que jamais au travail

Avec le Trophée des champions puis le Tournoi de Limoges, le CSP ne s’est pas vraiment ménagé la semaine passée. Et si le secteur extérieur s’est montré rassurant, c’est tout le contraire en ce qui concerne la raquette. Le sort de Ty Walker est toujours en suspens et celui de Reda Rahlimi mis à l’essai n’est pas plus clair non plus. Mais Panagiotis Giannakis ne semble pas vraiment inquiet des difficultés rencontrées, loin de là…

« Le plus important pour moi, c’est de travailler sur le contrôle de notre jeu et la concentration. Il manquait Desroses et Traoré ‘au tournoi de Limoges, ndlr), on a deux joueurs à l’essai, mais j’estime qu’on a besoin de tout ça en préparation. Ça ne sert à rien de gagner facilement les matches amicaux » (Le Populaire du centre).

Pas sûr que tous les aficionados du Limoges CSP adoptent la même zen attitude…

Tags : ,
Comments

Commentaires (2)

  1. lo87

    C'est sur que l'heure est au travail : après avoir fait 3 matchs en 4 jours, il a fait un entrainement hier après la défaite contre Boulazac. Ce n'est pas dans tous les clubs que les joueurs bossent à ce point là…

  2. on rêve ?

    bah, les "aficionados" du csp font confiance à Giannakis….mais merci de s’inquiéter…