Panagiotis Giannakis : « On peut faire quelque chose de spécial dans le basket français »

L’entraineur au CV long comme le bras se montre ravi de pouvoir relever le défi limougeaud.

A ceux qui auraient pu croire que Limoges avait pu perdre de son aura, la signature de Panagiotis Giannakis en tant qu’head-coach est venu rappeler que le CSP avait toujours une place à part dans le basket français. Avec « le Dragon », le club de Frédéric Forte s’est doté d’un entraineur de qualité, à l’exigence reconnue et qui a déjà fait ses preuves au plus haut niveau européen avec l’Olympiakos. Mais c’est avec l’enthousiasme d’un jeunot que semble débarquer au club Giannakis.

« Je sais qu’il y a beaucoup de joueurs très talentueux en France. C’est super pour moi de créer quelque chose de nouveau. Enfin, l’équipe n’est pas nouvelle. C’est une équipe historique, avec un grand passé, la plus célèbre de France. Ils veulent redémarrer. Et j’adore créer quelque chose. Je sais que si on travaille tous ensemble, on peut faire quelque chose de spécial dans le basket français » (RMC Sports).

Place maintenant à la construction de l’équipe. Et pour cela les discussions pourront démarrer dès ce lundi puisque Giannakis est attendu en début de semaine à Limoges.

Tags : ,
Comments

Commentaires (33)

  1. soldi

    Forte par cet acte démontre sa maturité en tant que président,recruter un tel coach ,ca va structurer l avenir du club a tous les niveaux (pro,jeunes).

    Moretton et TP au lieu de mettre le pote à TP qui a part faire perdre

    la demie finale des filles a l edf en CE ne nous a rien démontré cette

    année à l asvel,feraient bien de s en inspirer .

  2. kicanovic

    Si Pierre Vincent s'appelait Giannakis ou Ivanovic ou Messina ou autre il aurait peut-être le temps et le crédit pour construire , les joueurs se mettraient au pas sans rien dire etc… Non pas que je tienne absolument à défendre P. Vincent , mais juste dire que si tu viens de l'étranger ( et avec un contrat bétonné ) tu peux te permettre "d'en faire baver" d'être exigeant voir plus !! car on te laissera le temps , et de toutes façons on pourra pas te virer . Ca me rappelle quand Boja est arrivé à Limoges aucun entraîneur français aurait pu se permettre d'Imposer autant de discipline et de rigueur , on a vu le résultat , un coach français aurait sauté au bout de 2 mois !!! Certes il y a le palmarès qui fait que l'on a une autorité légitime , mais pour construire un palmarès il faut aussi qu'on te laisse le temps de travailler . Pianiggiani inconnu au bataillon avant de prendre Sienna mais les dirigeants lui ont donné carte blanche et ce n'étaient pas les joueurs qui dictaient leur loi ,pourtant il est peut-être plus dur encore que Boja et Giannakis … Mourinho a raison l'entraîneur doit gagner PLUS que le joueur le + payé de l'équipe ;-))

  3. Aiiiiie !

    Je préfère Le duo Beugnot-Juillot !

  4. AND11

    Ouais, un truc très spécial même. 2 descentes en 3 ans.

    Allez les mecs, on y croit.

  5. coluche

    Avec ce coach on va pouvoir faire quelque chose de sympa, sans doute pas tout de suite, mais je pense dans les 2 3 ans on pourra vraiment postuler pour redevenir un ténor. Ca empêche pas qu'a coté y a du boulot : la salle qui se fait vieille, le centre de formation qui balbutie encore, le marketing (même si il y a eu du mieux)…

  6. "THE BUTCHER&qu

    +1 Coluche

  7. MiLissounga

    Quels sont les moyens financiers dont disposent le CSP pour la saison prochaine?

  8. braziou

    ça va encore parler anglais aux temps-morts …

  9. OscarAbine

    Trois titres ? Ouais.

    Avec une équipe montée avec des moyens que le club n'avait pas. Rappelle-moi comment étaient payés les joueurs ? Ils n'étaient pas payés…

    Tout le monde peut monter une équipe comme ça, sans les sous pour la payer, en piétinant toute équité sportive.

    Quant à moi, t'en fais pas, j'ai aucune rage. Par contre, je suis lucide…

    (et au fait, toi, tu as quelque chose à voir avec ces titres ? T'étais sur le terrain ? Non. Alors…)

  10. on rêve ?

    oscar le drôle…

    "tout le monde peut monter une équipe sans payer les joueurs"

    je rajouterai une fois de plus "et gagner 3 titres ?" oui oui tous les ans on voit ça…(c'est vrai tu es super lucide…)

    pour l'équité sportive il me semble que tu es d'une grande naïveté…tu m'expliques l'équité sportive face à des clubs grecs et surtout espagnols…(en basket et en foot…)et une fois de plus le csp a payé pour ça…

    quand au truc : "tu étais sur le terrain ?" j'avoue ne pas te comprendre…il faut avoir été joueur pro pour écrire ici ?

    on va dire que j'ai contribué à enrichir quelques personnes en payant mes places…

  11. AND11

    Je parlais pas de l'ambiance "on rêve ?", le parlais de la vétusté de la salle. Et ça, même des fans de Limoges le reconnaissent.

  12. coluche

    Ca devrait être au niveau de l'année de notre descente, peut être un peu plus. En gros 3 à 4 millions dont 1,5 de masse salariale.