Pape Badiane : « On a laissé Delaney s’enflammer »

La série de victoires du PB86 aura été de courte durée. Le week-end dernier, les joueurs de Ruddy Nelhomme ont eu affaire à une équipe de Chalon trop forte pour eux.

Si le score semble sévère, les Poitevins ont pourtant montré une belle résistance (56-53 après 30 minutes de jeu), la faute à un Evan Fournier tranchant (20 pts dont 4/7 à 3 pts).

« On a démontré de l’envie dans l’engagement mais cela n’a pas suffi. Il nous a manqué un peu d’adresse à certains moments clés pour rentabiliser certaines situations pourtant en notre faveur », analyse Ruddy Nelhomme dans la Nouvelle République.

Si les Chalonnais ont vite remis la machine en marche pour distancer l’adversaire, c’est Malcolm Delaney qui a été décisif (32 pts) :

« On a réussi à contrôler une bonne partie des choses qu’on voulait mais on a laissé trop de liberté à Delaney. On l’a laissé s’enflammer et c’est lui qui leur a redonné confiance. Dommage pour nous », concède Pape Badiane.

Greg Beugnot était de son côté satisfait de l’impact de ses benchers, à l’image de Joffrey Lauvergne, auteur de 11 pts et 8 rbds en 23 minutes.

« Je crois qu’on a besoin d’un banc opérationnel pour être performant. C’est la meilleure réponse qu’il pouvait m’apporter ce soir », confie le coach de l’Elan.

Une défaite certes difficile mais encourageante pour Poitiers qui semble en avoir sous le pied. Les prochaines rencontres seront capitales (Le Havre, Strasbourg, Roanne, Dijon, Pau) dans la course au maintien.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (3)

  1. AND11

    On dirait que ça va se jouer entre Poitiers et Pau…

    Et actuellement Poitiers a une bien meilleure dynamique. Et eux ont un grand coach.

  2. basketix

    si le pb86 bat le havre et reprend le goal average, le havre sera en difficulté.