Pape Philippe Amagou : « briser la routine »

Pour Pape Philippe Amagou, la Chorale de Roanne doit sortir de sa routine pour enclencher une dynamique de victoire.

Amagou-ValentinDelrueAvec seulement une victoire lors de ses dix derniers matchs de championnat, la Chorale de Roanne s’est enfoncée au classement. Désormais l’équipe est engagée dans un mini-championnat à trois avec Antibes et Le Havre pour espérer le maintien en Pro A. Dans cet objectif, l’union sacrée a été décrétée cette semaine. Mais pour retrouver le succès, Pape Philippe Amagou est clair : il faut casser la routine à l’entraînement.

« Ce qu’il faut faire c’est briser la routine parce qu’on a l’impression  de travailler dur la semaine et pourtant on perd. Le plus dur dans tout ça, c’est de se remotiver le lundi quand tu reviens à l’entraînement. Il faut essayer de casser cette routine en changeant des choses à l’entraînement » (Site LNB).

Mais aussi en match car avec seulement 68,1 points de moyenne, Roanne possède la pire attaque du championnat. Pour certains cela provient du style Pavicevic qui aurait tendance à brider les joueurs. Pour autant Pape Philippe Amagou ne remet pas en cause la méthode de son coach rappelant au passage les bons résultats acquis l’an dernier.

« Pour que le style Pavicevic marche, il faut vraiment qu’il y ait 12 hommes derrière, qu’ils adhèrent à son discours. L’année dernière ça a été le cas, ça ne l’a pas tout le temps été cette année. Ceci explique cela. La méthode marche mais le groupe doit la suivre à 100% ».

Et ce dès ce week-end avec la réception du Sluc Nancy. Un match qui n’aura rien d’une partie de plaisir, les Lorrains ayant eu aussi besoin d’une victoire pour rester au contact des équipes luttant pour un spot en playoffs.

Crédit photo : Valentin Delrue

Comments

Commentaires

Comments are closed.