Pape Sy au MSB

Le MSB est en train de se construire un solide roster.

Après Dounia Issa, le MSB a obtenu la signature d’un nouveau JFL en la personne de l’arrière Pape Sy. Ce dernier s’est engagé pour les deux prochaines saisons sous réserve de ne pas signer de contrat NBA d’ici la fin du mois de juillet. Sa polyvalence devrait être fort utile à JD Jackson dans l’optique de la campagne des qualifications pour l’Euroleague et pour le championnat. L’entraineur manceau a déclaré à son sujet dans un communiqué être persuadé que Sy pourrait devenir un acteur dominant de la Pro A. Cette saison, Sy a tourné à 8,8 points et 2,5 rebonds de moyenne avec le BCM.

Tags : ,
Comments

Commentaires (11)

  1. tapion

    Pape Sy aka Jean Alesi. Le mec va toujours tout droit et, dès qu'il faut tourner, c'est la cata.

  2. golo72

    ça reste qu'un potentiel pour le moment car il n'a prouver que sur quelques séquences au BCM ou il est vrai la concurrence etait rude…a voir sur une saison pleine…

    il peut jouer plusieurs postes et doit devenir une valeur sur du championnat ce qu'il n'est pas encore tout à fait…

  3. AND11

    Bonne recrue si Pape Sy se calme au niveau des passages en force.

    En tout cas il aura plus de liberté qu'au BCM ou Monschau l'utilisait n'importe comment.

  4. golo72

    la paire cam long + pape sy remplace alex acker + max kouguere

    une doublette qui semble peut etre plus homogene reste à voir si cam long arrive à produire à peu pret les memes stats qu'acker, de toute façon acker etait le roi de l'inconstance alors ça ne peut pas etre pire reste que sur son seul talent il etait capable de gagner un match à lui tout seul…mais que trot rarement malheureusment.

    en tout cas le temps de jeu risque d'etre partagé entre long et sy à l'arriere

  5. Chain

    Je pense que Kouguere est toujours sous contrat! Sy devrait jouer back up sur les postes 1-2 derrière Long et je l'espère une nouvelle belle trouvaille en meneur!

  6. richie

    C'est la voiture bélier pape sy

  7. OscarAbine

    Bah, faut avouer…

    Puis, en défense, voilà, quoi…