Paris Levallois surpris par Pau

Au terme d’un très beau match et sur un dernier tir de David Denave, Pau s’impose 71-70 face au Paris Levallois.

Après deux défaites (championnat et Eurocup), le Paris Levallois se devait de réagir lors de la réception de Pau. Mais les Béarnais avaient eux envie de rééditer le coup de l’an dernier lorsqu’ils étaient venus s’imposer à Marcel Cerdan.

Dès le départ les deux équipes ont montré un engagement sans faille avec un duel Green/Robinson au scoring. Mais c’est le Paris Levallois qui a le premier pris l’avantage grâce à une adresse diabolique au tir primé (4/5). En face, Pau a d’abord manqué de mordant dans la raquette avant de reprendre du poil de la bête grâce à Antywane Robinson (8 points et 2 passes décisives lors de la première mi-temps). Le PL est alors resté au contact grâce à son adresse longue-distance ne pouvant plus servir aussi bien ses intérieurs. Il faut dire que les Palois ont dominé dans la raquette avec Abdel Sylla, avant qu’il ne se blesse à la cheville droite, puis Tayler Cain qui a bien su tenir l’imposant JBAM en défense (34-37 à la mi-temps).
A la reprise Pau a connu un passage à vide dont a profité le PL avant que Yannick Bokolo ne remette un petit coup de pression. Mais sur un mauvais coup (involontaire) de Louis Labeyrie, l’arrière a été coupé dans son élan. Grâce à son passing-game, Pau a réussi à tenir le choc face à la défense agressive des Franciliens qui ont profité des lancers-francs pour se refaire une santé (49-50 à la 30e). Mis sous pression de l’adresse insolente de Sane et Oniangue, les Palois ont semblé être sur la corde raide. Mais les cadres, Marko Simonovic puis Tyler Cain, ont empêché que leur équipe ne vacille totalement. Du moins pendant un moment car la 35e minute a marqué un tournant du match avec le 5-0 encaissé par les Béarnais. A nouveau Pau a trouvé un cadre, Antywane Robinson en l’occurrence, pour revenir et mettre un petit coup côté Paris Levallois (62-65 à la 38e). Et malgré un ultime tir primé de Giovan Oniangue, Pau n’a pas craqué et décroche un précieux succès à l’extérieur grâce à un dernier shoot de David Denave.

Crédit photo : Karen Mandau/Paris Levallois

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.