Paris Levallois baladé par Nancy

Le Paris Levallois s’est nettement incliné face au Sluc Nancy (91 à 75).

Entre le Paris Levallois c’était un peu le match de la peur. Dans le bas du ventre mou, les deux formations luttent actuellement pour le maintien. Pour autant cela n’a pas eu pour conséquence de les voir développer un jeu timoré à défaut d’être organisé. Lors des dix premières minutes on a ainsi eu le droit à un duel au scoring entre le francilien Eric Dawson (10 points) et le nancéien Andy Panko (11 points). La défense ? Aux abonnées absentes comme lors d’un All Star Game. Il a fallu attendre la moitié du deuxième quart-temps pour voir les Lorrains prendre le dessus grâce à un Steed Tchicamboud très combatif.malgré quelques mauvais choix dans les sélections de tir, le meneur (ancien du PL) a fait du bien à une équipe en gros manque de solidarité défensive (40-44 à la mi-temps).
Nancy va alors surfer sur cette dynamique pour creuser l’écart. Bousculé, le PL n’a pas trouvé les solutions pour contrer les saillies de l’escroc qui s’est fait un malin plaisir de chambrer le banc francilien. Mais de l’autre côté aussi les joueurs de Freddy Fauthoux ont été en manque d’inspiration entre balles perdues et paniers faciles finalement pas si faciles que ça (55-71 à la 30e). On aura alors pu croire Nancy définitivement installé dans le match mais c’était sans compter leur traditionnel coup de pompe du dernier quart-temps contraignant Alain Weisz à prendre un temps-mort dès la 32e. Le meneur Chris Jones a aidé à croire à l’idée d’une remontée juste avant le money-time (67-81 à la 35e). Seulement il a manqué un peu de caractère et d’agressivité pour qu’elle soit véritablement crédible et comme Randal Falker (20 points et 11 rebonds) a retrouvé  un niveau proche de celui qui lui avait permis d’être mvp étranger il y’a deux ans, cela n’a pas facilité les choses.

Pour Nancy ce succès fait donc office de bouffée d’air frais qui demandera à être confirmée. Tandis que côté PL les prochains jours s’annoncent bien longs avec sans doute des ajustements au sein de l’effectif.

Crédit photo : KREINE /Paris Levallois

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.