Paris Levallois confirme sa bonne dynamique

Face à Cholet Basket, le Paris Levallois a confirmé qu’il était sur la bonne voie (victoire 83-75).

giovan oniangue-KREINEphotodesign Avec des shooteurs de part et d’autres, le Paris Levallois vs Cholet Basket s’annonçait des plus plaisants. Et le public fourni de la Halle Carpentier n’a pas été trompé sur la marchandise.

Le ton avait été donné dès le début de la rencontre avec des shooteurs affûtés des deux côtés du terrain. Côté PL, c’est Maleye NDoye (7 points dans le premier quart-temps) qui a pris le rôle du leader offensif. Il faut dire que la défense choletaise, notamment dans la raquette, manquait de mordant et d’agressivité. Mais la ligne extérieure portée par le rassurant John Cox et l’athlétique Rudy Jomby a permis à Cholet de faire un écart avant la pause (40-45).

Mais quand le PL a pu allier défense agressive et réussite en attaque, les joueurs de Greg Beugnot ont réussi à faire déjouer Cholet. Plus statiques, Terrell Stoglin et ses coéquipiers ont subi le jeu adverse incarné par un Aloysius Anagonye très combatif. Avec un peu plus de réussite au tir, le PL aurait même pu creuser l’écart plus tôt et se mettre plus vite à l’abri (67-59 à la fin du troisième quart-temps). Avec deux tirs primés de Daniel Ewing juste avant le money-time, le PL a par la suit cru avoir fait le plus dur ; sauf qu’en relâchant quelque peu la pression en défense, les Locaux ont joué à se faire peur, guère bien longtemps ceci dit. Mais à l’image de l’interception d’Andrew Albicy dans la dernière minute, le PL a su faire les derniers efforts qu’il fallait pour l’emporter.

Doucement mais sûrement le Paris Levallois commence donc à trouver son identité mais surtout son public. A la vue du début de saison cela n’était pas gagné d’avance.

 

Crédit photo : KREINE Photodesign

Tags : ,
Comments

Commentaires (5)

  1. mimil

    Barbara, le PL joue soit à Cerdan soit à Coubertin …