Paris Levallois domine son sujet face au BCM

Face à un BCM trop inspiré, le Paris Levallois s’est confortablement imposé 98 à 79.

Conforter sa place de playoffable tel était le credo du Paris Levallois et du BCM Gravelines-Dunkerque. Pour autant le beau jeu n’a pas forcément été à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre, du moins côté maritime. Car après quelques minutes disputées les joueurs de Freddy Fauthoux ont posé leur emprunte sur la rencontre avec un 16-0 sur le premier quart-temps. Si Jason Rich (25 points) a donné le tournis à la défense gravelinoise, Vincent Poirier et Louis Labeyrie ont eux tiré profit de l’absence de défense intérieure de leurs adversaires (23 rebonds à 14 sur la première mi-temps). S’il n’y avait pas eu de vista à trois points avec Rudy Jomby et Sek Henry, sans oublié les lancers-francs, l’écart à la mi-temps aurait pu être plus important en faveur des Locaux (41 à 34 à la 20e).

Ce relâchement a failli coûter cher à la reprise à cause d’un Kyle Gibson retrouvé au scoring. Il a fallu que Jason Rich, toujours lui, et Louis Labeyrie donnent un coup de boost pour refaire un nouvel écart (67-60 à la 30e). Tyler Harris a lui aussi apporté sa pierre à l’édifice avec une grosse débauche d’énergie et une forte pression défensive sur Henry. Lui et ses coéquipiers ont ensuite pu tranquillement gérer le garbage-time tout en restant sérieux et en se faisant plaisir.

Au-delà de la victoire le Paris Levallois a aussi récupéré le pointaverage. Quand on voit à quel point la lutte pour le Top 8 est féroce cela ne peut pas faire de mal.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.