Le Paris Levallois n’a pas trouvé les solutions face à Dijon

Malgré un retour dans la deuxième mi-temps, le Paris Levallois s’est logiquement incliné face à la JDA Dijon 87 à 75.

Le Paris Levallois était prévenu : Dijon n’est pas l’équipe la plus facile du championnat à manier. Sur le parquet de Marcel Cerdan, les joueurs de Gregor Beugnot ont en effet eu un mal fou lors de la première mi-temps à se dépêtrer de la défense de fer des Bourguignons. A l’image de Sharrod Ford qui a réalisé sans doute son plus mauvais match de la saison en accumulant les loupés en attaque, le Paris Levallois a balbutié son basket. La JDA, elle, a profité de l’insolence de ses shooteurs Harris et Gray (34 points à eux-deux au total). La fin du troisième quart-temps a pourtant vu une petite bascule se faire en faveur des Locaux sous l’impulsion notamment de Giovan Oniangue. L’ailier s’est battu comme un beau diable ce qui a contaminé ses coéquipiers. Peu utilisé, Xavier Corosine a ainsi fait étalage sa qualité de shoot à trois points. Mais la bonne volonté des joueurs du banc n’a pas suffi. Le mauvais départ et les nombreuses petites erreurs (19  pertes de balle, 12 à la mi-temps) ont pesé trop cher.

Avec ce succès, Dijon reste en embuscade du trio Limoges/Strasbourg/Nanterre. Quant au Paris Levallois, c’est une nouvelle période creuse qu’il doit affronter après la défaite du début de semaine en Eurocup face à Izmir.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.