Le Paris Levallois prend un coup sur la tête

Alors qu’il avait fait l’effort de revenir, le Paris Levallois s’est finalement incliné en prolongation 101 à 99 face à Châlons-Reims.

Des regrets le Paris Levallois peut en avoir. Car face à Châlons-Reims il est passé tout près de la victoire, à un tir à trois points de Patrick Richard au buzzer pour être précis. Mais c’est peut-être bien avant que les Franciliens ont perdu la rencontre. Lors de la première mi-temps les joueurs de Freddy Fauthoux ont en effet payé au prix fort leurs errements défensifs. Drew Gordon ne s’est pas fait prier pour faire des dégâts dans la raquette avec 13 de ses 19 points marqués dans cette période (35-51 à la mi-temps).

Il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir une réaction du PL sous l’impulsion de Jason Rich. L’arrière a été particulièrement en forme pour le plus grand bien de son équipe car le PL a beaucoup gâché en attaque. Le coup de chaud d’Ada Sané en début de quatrième quart-temps (6 points) a contribué à donner une nouvelle dynamique mais c’est Chris Jones, malgré sa facheuse tendance à croquer, qui a arraché la prolongation (87-87 à la 40e). Mais à nouveau le PL est tombé dans ses travers en oubliant de faire des stops défensifs. Résultat : Patrick Richard a eu l’opportunité de rentrer le shoot de la gagne et du coup d’esquisser quelques pas de danse en guise de célébration.

Pour le Paris Levallois la défaite fait forcément mal car elle intervient face à un concurrent direct pour le maintien.

Crédit photo : KREINE/Paris Levallois

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.