Le Paris Levallois fait vaciller Antibes en prolongation

Le Paris Levallois a eu besoin d’une prolongation pour venir à bout d’Antibes (75 à 71 ap).

Quand deux équipes n’ont quasiment plus rien à jouer en fin de saison régulière cela donne bien souvent le droit à des matchs insipides et sans saveur. Le Paris Levallois-Antibes Sharks est à classer dans cette catégorie. Si l’on a eu le droit à un sympathique duel Vincent Poirier-Moustapha Fall en début de premier quart-temps (5 points chacun), l’encéphalogramme de la rencontre a très vite ralenti. Entre les balles perdues et la pauvreté du jeu de collectif des deux côtés, il y’a eu bien peu de choses à se mettre sous la dent (27-32 à la 20e).

Par chance la deuxième mi-temps a été un brin plus excitante.  Côté Antibes, Paul Carter et Tim Blue ont trouvé la mire de loin tandis que Fall (14 points et 16 rebonds) a continué à impressionner par son abattage dans la raquette. Le coup de chaud de Frédéric Bourdillon (13 points) à la 26e a permis aux Sharks de creuser un petit écart (38-42). Pour autant le Paris Levallois n’avait pas dit son dernier mot. Le duo d’arrière Roberson/Jones (32 points à deux) a redonné du pep à l’attaque francilienne. Progressivement les joueurs de Frédéric Fauthoux ont alors refait leur retard (66-67 à la 39e). Mais une faute offensive d’Eric Dawson à seize secondes de la fin a donné deux lancers-francs à Bernard King pour reprendre trois points d’avance (69-66). Sauf que Chris Jones n’a pas tremblé en rentrant trois lancers-francs qui ont offert une prolongation (69-69). Au final Antibes a fini par payer ses trop nombreuses erreurs quand le PL n’a lui, jamais lâché le morceau. Avec cette victoire le club francilien se rapproche encore un peu plus du maintien.

Crédit photo : KREINE/Paris Levallois

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.