Paris Levallois vs JSF Nanterre : A qui la CDF ?

Le Paris Levallois et la JSF Nanterre se disputeront ce dimanche la Coupe de France à Bercy.

nzeulie - claire macelCette saison le Paris Levallois et la JSF Nanterre se sont affrontés à deux reprises en championnat pour deux victoires de la JSF. Mais pour Pascal Donnadieu, « il faut oublier ces deux matchs » car là il s’agit à Bercy d’ «un contexte différent, un match différent dans un lieu dans lequel on ne s’est jamais affronté ». En effet, seul la JSF Nanterre a connu la joie d’une finale à Bercy en 2007 face à Pau (victoire 92-83 des Béarnais).  Cette année le contexte semble davantage favorable aux Nanterriens. Qualifiés pour les play offs alors que l’objectif initial était le maintien, les joueurs de Pascal Donnadieu ont pour eux une dynamique favorable a contrario des Franciliens qui n’ont pu terminer dans les huit premiers (12e place de la saison régulière). Dans cette optique on pourrait penser que le Paris Levallois va jouer la réussite de sa saison sur cette rencontre mais ça Christophe Denis le réfute farouchement. « La finale ça n’est pas sur ce match-là que l’on va jouer toute notre saison. Il n’y a pas besoin de se mettre autant de pression que ça. La CDF n’est en aucun cas une bouée de secours pour le championnat ».

Pour faire pencher la balance en leur faveur, les deux coachs ont leur petite idée. Est-ce d’un scouting approfondi dont ils auront besoin ? Pas vraiment car à force de se rencontrer, les deux équipes se connaissent par cœur et pour certains joueurs, Giovan Oniangue (PL) et Jérémy Nzeulie (JSF), les joutes se passent depuis les catégories de jeunes. Alors selon Christophe Denis, ce qui fera la différence c’est l’envie. « Au-delà de ce brin de réussite qui à mon avis pourra faire basculer la rencontre, c’est l’envie qui comptera. C’est un match qui va se jouer très durement, avec beaucoup d’intensité, giovan oniangue-KREINEphotodesignd’investissement de la part des deux équipes. Je pense que l’équipe qui aura le plus envie de la gagner la gagnera ». Pour son homologue nanterrien Pascal Donnadieu, la JSF, elle, devra « se montrer humble et avoir de grosses vertus collectives ».

Verdict final dans quelques heures mais comme l’a expliqué Christophe Denis, en plus du vainqueur du Trophée, il y’aura un autre gagnant : le basket parisien.

 

Tags : , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. mimil

    Au début je voulais aller soutenir le PL en dépit du prix des places… Mais finalement vu le niveau d'incompétence du coaching montré cette saison, et en particulier à Cerdan en Eurochallenge, je ne veux pas perdre mon temps.