Parker ne sera pas porte-drapeau aux JO de Londres

Le meneur de l’EdF de basket a été battu par Laura Flessel dans la course au drapeau.

Il est évident qu’une médaille, de quelque couleur qu’elle soit, sera vraiment l’objectif de TP à partir de fin juillet mais c’est une défaite, surement quelque peu amère pour lui, qu’a subie aujourd’hui le joueur des Spurs. De par sa notoriété et son aura internationales, mais aussi par son leadership et son dévouement à la cause de l’équipe de France depuis des années, Tony Parker réunissait sans doute le meilleur « package » pour être le premier Français à fouler la piste du stade olympique de Londres lors de la cérémonie d’ouverture du 27 juillet prochain. Néanmoins, c’est sans doute la récompense de son glorieux passé olympique (2 médailles d’or, 1 médaille d’argent et 2 médailles de bronze) qui aura valu à Laura Flessel-Colovicde surpasser le numéro 9 des Bleus, sans oublier le désavantage pour Parker de venir d’un milieu professionnel ultra-médiatisé et fort bien rémunéré et donc, de façon quelque peu hypocrite, éloigné des idéaux olympiques.

Beau joueur, Tony a posté un message sur son compte Facebook à l’attention de Laura Flessel :

« Toutes mes félicitations à Laura !!! On sera tous derrière toi, fiers de représenter la France. Vivement Londres !!! Congratulations Laura !!! »

Pour se consoler, TP pourra sans doute se remémorer les mésaventures du dernier porte-drapeau à Pékin, Tony Estanguet (Canoë). Ce dernier, alors double champion olympique en titre passa complètement au travers de son épreuve et ne participa même pas à la finale. Quatre ans auparavant, cela avait été au tour de Jackson Richardson d’ouvrir la voie à la délégation française dans le stade d’Athènes, avec le même résultat décevant pour l’équipe de France de handball puisqu’ils furent battus en 1/4 de finale par la Russie. Pour un porte-drapeau gagnant, il faut remonter à 2000 lorsque David Douillet (Judo) avait remporté son deuxième titre olympique de suite, suivant l’exemple de Marie-Josée Pérec (Athlétisme) 4 ans auparavant lors des JO d’Atlanta en 1996.

Aucun enseignement ne peut donc être tiré de cet échec, bien que les distractions attachées à la fonction peuvent rendre la cérémonie très fatigante pour un athlète. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certains d’entre-eux avaient refusé de rentrer dans la compétition pour cette attribution, comme l’avait annoncé dernièrement Alain Bernard (natation).

Tony Parker peut donc entièrement se consacrer à la conquête de sa 4ème bague de champion aux commandes des Spurs, biens en place dans leur jeu et dans leurs têtes. Une victoire dans un mois et la défaite d’aujourd’hui serait définitivement oubliée, à n’en pas douter.

C’est en tout cas une occasion loupée (une de plus diront les admirateurs de longue date) pour le basket français de se mettre un peu plus en valeur dans l’actualité et de faire valoir les qualités sportives et humaines de ses représentants, par la publicité qu’aurait value la nomination du meilleur joueur de son histoire. Il ne leur reste donc plus à l’équipe de France qu’à faire parler d’elle sur le terrain, et ce dès le premier match des Jeux contre les Américains…

Tags : ,
Comments

Commentaires (7)

  1. Burt Cassander

    Rien que par la présence de Parker et Noah, l'impact médiatique sera très grand et c'est surtout un bon parcours qui permettrait au basket français de sortir de l'ombre un peu plus.

    Flessel c'est un paquet de médailles et de participations, donc y'a pas scandale. Et puis une guadeloupéenne comme porte drapeau de la France c'est un joli symbole aussi ! Vive les colonies ;-)

  2. antibois4ever

    Equipe de France (bien sûr !)

  3. Wild Thing

    Je n'ai rien contre Laura Flessel, grande championne, mais je suis amer devant le lobbying qui a été fait en sa faveur et l'absence criante de soutien des instances du basket à TP…

    Décidemment, entre ça et l'affaire Fournier, belle manière pour les dirigeants du basket de faire parler d'eux aujourd'hui…

  4. jpasaimé

    cest un peu exagere comme ton. une defaite… laura flessel est un monument et le tony estanguet puis machin puis douillet. tout ca pour rien dire…

    ce sera deja tres bien quil les joue. ca cest merite. il aurait pas vole lhonneur certes ms pas de quoi en faire un plat.

  5. jpasaimé

    au dela de la hype il a l'esprit pour