ALL STAR GAME

Le Partizan Belgrade surclasse Nanterre

Passé totalement à côté de son sujet, la JSF Nanterre a pris la marée sur le parquet du Partizan Belgrade.

leo-westermann-partizan-mts-belgradePlus grand, plus physique, plus intense, plus appliqué et donc tout simplement plus fort, le Partizan Belgrade a logiquement disposé de la JSF Nanterre dans son Pionir Hall. Très compacte en défense, l’équipe serbe a aussi su parfaitement alterner le jeu en attaque pour faire le différence, face à un champion de France rapidement à court de solutions.

Emmené par ses deux pétards ambulants, Dragan Milosaljevic (26 pts) et Bogdan Bogdanovic (16 pts, 5 pds), agressif dans l’attaque du cercle, le Partizan a donné le vertige à une défense nanterrienne aussi naïve qu’apathique sur de très nombreuses phases de jeu. Profitant de la taille de ses intérieurs, Dejan Musli (10 pts, 7 rbds) et Joffrey Lauvergne (6 pts, 11 rbds) en tête, la formation coachée par Dule Vujosevic a vite profité de lacunes adversaires amplifiées par l’absence de Jo Passave-Ducteil, avant de se balade en seconde période.

Se contentant de jouer au large sans chercher la pénétration, Nanterre a joué par à-coup, laissant à Je’kel Thomas (5 pts) ou Trenton Meacham (6 pts, 5 pds) le soin de créer le décalage sur des actions individuelles. Daniels et Thomas visiblement contraints de rester loin du cercle, Mam Jaiteh trop « green » dans la peinture (8 pts, 4 rbds), Pascal Donnadieu a laissé ses joueurs naviguer à vue en pleine tempête, car incapables de trouver l’ajustement tactique adéquate.

Finalement rejetée à 30 points au terme d’une seconde période catastrophique, la JSF Nanterre a sans doute hypothéqué une bonne partie de ses chances de qualification pour le Top 16…

Score final : 73 – 43

PARTIZAN NIS BELGRADE
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
5 ARANITOVIC, PETAR DNP
7 LAUVERGNE, JOFFREY 26:40 6 2/3 0/1 2/2 3 8 11 2 1 1 2 2 17
9 WESTERMANN, LEO 30:25 3 0/3 1/5 1 1 2 4 1 2 2 2 1
10 DALLO, BORIS 9:35 4 2/2 1 1 2 2 1 7
12 MILOSAVLJEVIC, DRAGAN 30:57 26 8/12 3/5 1/4 2 4 6 1 3 25
13 BOGDANOVIC, BOGDAN 22:43 16 1/3 3/5 5/6 1 2 3 5 1 1 2 3 22
14 GAGIC, DJORDJE 25:14 0/2 1 4 5 2 1 2 4 6
15 MUSLI, DEJAN 26:21 10 5/8 2 5 7 2 1 11
18 SALIC, DJOKO 0:53
19 ANDRIC, MIHAJILO DNP
21 KINSEY, TARENCE 26:20 8 4/11 0/2 2 2 1 2 1 2 3 4
33 BEZBRADICA, NEMANJA 0:52
Team 3 1 4 4
TOTALS 200:00 73 22/44 7/18 8/12 14 28 42 16 4 6 2 4 10 17 97
50% 38.9% 66.7%
JSF NANTERRE
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
4 NZEULIE, JEREMY 25:56 6 0/1 2/4 2 1 1 1 4
5 JUDITH, MARC 12:24 0/1 1 1 2 3 2 -3
8 JAITEH, MAM 24:23 8 4/7 0/2 1 3 4 2 1 1 3 1 7
9 COROSINE, XAVIER 15:15 3 1/2 1 1 1 1 1
14 MEACHAM, TRENTON 28:40 6 0/3 2/5 1 1 5 1 5
17 GLADYR, SERGII 20:46 3 0/2 1/6 1 3 1 1 1 -7
20 FOSTER, JEKEL 16:59 5 1/2 1/3 1 1 1 1 2 1
23 THOMAS, DESHAUN 18:34 2 1/4 0/2 3 3 1 3 -4
24 TRAORE, ALI 15:13 5 2/3 1/2 1 2 3 1 2 1 2 8
40 DANIELS, WILL 21:50 5 2/6 1/3 2 5 7 1 2 1 1 3 5 11
Team 2 5 7 7
TOTALS 200:00 43 10/28 7/23 2/7 7 21 28 12 4 13 4 2 17 10 30
35.7% 30.4% 28.6%
Tags : ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (17)

  1. madden

    Dites moi pourquoi les clubs français vont chercher a tout va des amerlocs et laissent partir des pures talents francais comme Westermann, Lauvergne, Heurtel etc…? On prend des raclées avec vos ricains pk ne pas tenter le tout français????

  2. Damelo

    Parce qu'on ne leur propose pas de projet de jeu intéressant. Et puis, en étant au Partizan, ils ont quand même une chance de se faire recruter par des grands clubs, et ils vont jouer l'Euroligue tous les ans. Plus qu'en restant en France, où chaque année un club différent passe à la moulinette.

    Aussi parce que les ricains sont toujours moins chers à niveau égal? Parce qu'on ne fait pas confiance aux jeunes? Là où le Partizan, avec un budget plus faible, n'a pas le choix.

  3. Jean Sérien

    Oui mais le Partizan c'est une institution, un grand club européen malgré tout, très délicat à jouer à domicile avec les gradins qui résonnent derrière pour pousser les leurs. Et là ils étaient chaud patate, les jeunes gars n'y sont pas allé de main morte, Milosavljevic avec ses 24 ans a été phénoménal. Pourquoi ce gars il joue pas en sélection de Serbie? Allez savoir… Côté Nanterre, je ne dirais rien d'autre à part, le néant et l'échec d'une équipe déboussolée, avec un bon manque de réussite, ainsi qu'une déficience au rebond, 42 rebonds à 28 pour les belgradois dont 14 rebonds offensifs. Lauvergne avec ses 11 rebonds finit meilleur rebondeur du match. La preuve qu'on bosse bien avec les jeunes là-bas.

  4. asistencia brutal

    le championnat serbe est faible mis a part une ou deux locomotives qui se partagent les tickets EL le partizan à gagné l'autre jour contre une team ou tous les joueurs sont de 1993
    on peut construire , on prend les meilleurs prospects du pays et on bosse
    y'a qu'en france ou le dernier budget ou presque peut gagner un championnat

  5. mimil

    J'ai un abonnement euroligue à refourguer. Quelqu'un en veut un ?

  6. Fan de basket

    C'était malheureusement prévisible… WAKE-UP !

  7. DBZ

    Sans vouloir chercher des excuses à la JSFN, le match de vendredi (j'y étais) aurait été dur à gérer pour n'importe quelle équipe. Il faisait 40° dans la salle, les gens fumaient malgré l'interdiction, l'air était irrespirable, les supporters du Partizan, enfin unis, n'ont pas arrêté de chanter et de siffler l'adversaire durant les 40 minutes. Partizan n'avait pas le droit de perdre ce match pour ne pas répéter la même erreur de l'année dernière où la défaite à domicile contre Brose Basket leur a coûté le Top 16. Autre chose: Partizan c'est presque la même équipe que l'année dernière, ils s'entrainent 8h par jour hors musculation, ils ont déjà une certaine expérience en Euroleague, dès qu'ils sont entrés en euphorie, c'était fini. J'ai beaucoup regretté l'absence de Jo Passave… Les Nanterriens sont restés très dignes et fair play malgré la défaite et les provocations, le public serbe a apprécié cette attitude.