Pas de Bargnani à la Virtus Roma ?

La Virtus Roma a refusé l’offre de sponsor du Meetic de l’adultère.

La Virtus Roma a finalement décidé de décliner l’offre de sponsorship de AshleyMadison.com, le Meetic de l’adultère. Il faut dire que pas mal de gens étaient montés au créneau, à commencer par le Vatican. PourtantClaudio Toti a expliqué qu’il n’avait pas tenu compte des pressions extérieures et que c’était un choix lié aux principes du club.

L’offre portait pourtant sur 1,5 millions d’euros par an pendant quatre ans. Du coup, les chances de faire venirAndrea Bargnani se sont bien amenuisés. Le fondateur du site commentait le refus de la Virtus :

« Maintenant, j’espère que Toti ne va pas lier la Virtus à des marques qui font la promotion de l’alcool, des cigarettes ou des paris. J’espère que la Roma va gagner beaucoup cet année. Sinon les fans seront frustrés. Et la frustration augmentent les aventures extra-maritales.« 

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. OscarAbine

    Franchement, les curés du vatican ont rien d'autre de plus important à foutre que de s'occuper de sponsors dans le basket ?

    C'est pas une activité illégale, ce site. Alors qu'ils nous foutent la paix !