Pas de Final Four pour le PL

Malgré un très bon Sean May, le PL laisse échapper la elle face au Pinar (85-69).

Il n’y aura donc qu’un seul représentant français au Final Four de l’Eurochallenge, le BCM. En effet, le PL s’est incliné sur le parquet d’Izmir sur le score de 85 à 69. Pourtant le PL était bien rentré dans son match mais a très vite du faire avec une équipe turque particulièrement adroite au tir (55,7% de réussite). William Thomas a une nouvelle fois été la pierre angulaire du Pinar avec un double-double (22 points et 10 rebonds). Bobby Dixon a lui aussi beaucoup fait souffrir la défense francilienne avec 22 points dont un trois point au buzzer à la fin du troisième quart temps. Mais c’est globalement toute la ligne arrière du Pinar qui a fait souffrir son adversaire.

Côté parisien, on retiendra la belle performance de Sean May, une nouvelle fois leader en attaque (23 points et 8 rebonds). Andrew Albicy a lui aussi été des plus correct avec 9 points et 9 passes décisives. Quant à Jawad Williams, après un mois d’arrêt, ce dernier est encore logiquement un peu juste (8 points et 2 rebonds).

Après cette élimination au bord du Final Four, le PL va devoir se remobiliser pour retrouver la victoire cette fois-ci en championnat avec la réception de Boulazac ce vendredi.

 

Les stats

Tags : ,
Comments

Commentaires (18)

  1. mimil

    Vu le match 2 à Marcel Cerdan rien d'étonnant.

    A la fin du premir quart temps, il y avait déjà 21-8

  2. mimil

    Défense 0

  3. Vincent Ricard

    Denis.

  4. turin

    Dommage,les blessures de May et Williams avant le match2,auront coûté cher à un effectif déjà faible en rotations

  5. dulbert

    Manque d'agressivité et des grosses erreurs en défense et au rebond, beaucoup de rebonds offensifs pour les turcs. Et en attaque, manque de collectif avec un Jawad Williams qui est passé à côté. Ca aurait été bien que Labeyrie rentre plus tot pour apporter son agressivité et ses rebonds, il n'est rentré qu'en 2eme mi temps. Belle entrée du jeune Jallier aussi. Dommage mais sur ce match il n'y avait vraiment pas photo.

  6. GW

    Andrew Albicy, au +/- il est à -16 ! Pire éval de l'équipe !

    Hodge lui est à 4, meilleur éval !

    J'ai pas vu le match mais cette stat résume bien ce que j'avais déja vu a Cerdan jeudi.

  7. GW

    Elles ont un gout amer toutes les déclarations de Denis comme quoi Paris part en mission en Turquie le couteau entre les dents ! Le mec a même cité le Ché…

    Albicy qui veut mourir sur le terrain.

    Ils ne font que 12 fautes contre une équipe qui shoote à 55% !

    Dixon et Thomas ont ridiculisé Albicy et Williams qui n'ont fait que 2 et 1 faute. Oniangue, seul joueur à 3 fautes.

    Tout ca après s'être pris une leçon au Havre. Aucun orgueil.

    Denis et Albicy vous êtes ridicules.

  8. John

    Elimination logique. Paris pensait que le Pinar allait jouer de la même manière qu'à Couberton mais que-neni, les arrières ont monopolisé la gonfle et ont beaucoup de réussite derrière l'arc.

    L'avantage d'avoir Aminu et Thomas dans la raquette, c'est ce que sont des points de fixation fiable qui leur permet d'attirer au moins 2 joueurs et par conséquent de libérer les espaces. D'ailleurs Thomas mériterait le statut de MVP pour les 3 matchs qui l'a produit, plus de 20 points de moyenne avec une réussite au-délà des 65%, une très belle technique avec un excellent jeu dos au panier.

    Les seules satisfactions du match côté Parisien: May en 2ème mi-temps qui s'est complètement retrouvé. Un Albicy très altruiste avec 9 passes décisives, par contre il s'est déchiré au tir: 3/9 dont un 0/5 à 3 points.

    Comme je le craignais Jawad ne reviendra pas pas à son meilleur niveau avant quelques matchs, 8 points à 2/10 au tir. Trop lent, trop pataud dans ses moves, il faudra être patient avec lui pour qu'il soit de nouveau performant.

    Concernant coach Denis, je me pose certaines questions sur son coaching, à force de courir partout en défense, on a des joueurs qui sont cramés. Alors ne faudrait-il pas plutôt contrôler le tempo en attaque car on a trop tendance à tirer au bout de 10 ou 15 secondes? En défense, on se fait avoir facilement après la 2ème ou 3ème passe, Pinar a eu trop de tirs ouverts, ce n'est pas normal. Par conséquent j'ai de plus en plus de doutes à nous faire amener loin cette saison pourtant il a une excellent équipe sur le papier. J'ai l'impression de voir Mike d'Antoni, que run-and-gun et zéro défense.

  9. Bricbric

    Mon cher Dulbert
    Si c'est pour ecrire des conneries passe ton chemin !!!
    Belle rentree du jeune Jallier tu ecris !!!!! Il etait pas du deplacement !!! Vous me faites doucement rigoler les donneurs de leçons !!!!

  10. John

    @GW

    Sur le 31-3, les parisiens ont tenté la zone pour tenter de couper la relation Dixon/Thomas/Aminu, du coup la balle beaucoup circulé sur les extérieurs et Dixon a pu rentrer beaucoup de tirs longue distance. Faut dire qu'Albicy n'a exercé aucun pressing sur lui.

    En attaque, le Pinar a appliqué la même défense qu'au match 2. Malgré les 9 passes décisives d'Albicy, le jeu a été très pauvre, nos intérieurs n'ont pas beaucoup proposé de pick and roll. May a eu beaucoup de tirs forcés en 1ere mi temps, il était a 2/10 au tir à la mi temps.

    Denis a réagi trop tard dans le 3eme QT en proposant une défense individuelle qui a mieux fonctionné et aussi une zone press en fin de 3eme QT. A un moment donné, on était revenu à -10 mais on a gâché quelques possessions et Dixon qui rentre un 3 point au buzzer.

    ce que je ne comprends pas avec coach Denis c'est qui lui faut une mi temps pour comprendre que son équipe va droit dans le mur.

  11. JJ

    Dommage pour le PL mais tant mieux pour Karsiyaka, dont le public mérite bien plus cette victoire que celui du PL, généralement ronfleur.