Pas de sanctions contre Rudy Gobert (encore heureux !)

Testé positif au COVID-19, Rudy Gobert ne sera évidemment pas sanctionné pour ses agissements avant son contrôle. Il ne manquerait plus que ça.

Comment devenir l’ennemi public numéro 1 aux Etats-Unis en 10 leçons. Première leçon : être un joueur européen, faire une (mauvaise) blague sur le coronavirus en touchant tous les micros des journalistes pour ensuite soi-même être atteint du COVID-19. Rudy Gobert en sait quelque chose.

Le pivot français du Jazz a été testé positif au virus et il est le premier dans la ligue. Il est depuis devenu du même coup la cible des critiques et des vannes, mais aussi malheureusement des insultes, sur la toile. Son geste n’était évidemment pas très malin, pour ne pas dire stupide, et il s’en est excusé publiquement.

Mais il est évident que certains américains (journalistes ?) ont clairement une dent envers lui. Adrian Wojnarowski avait posté un tweet accusateur en révélant que certains joueurs de Salt Lake City reprochaient à Rudy Gobert d’avoir touché tout le monde sans prendre de précautions. Avant qu’il soit au courant de son état de santé bien entendu. Ça va même plus loin vu que des journalistes US se sont carrément demandé si le Français allait être sanctionné. La réponse est bien évidemment que non, comme le rapporte Chris Haynes de Yahoo! Sports. Il n’y aura ni suspension, ni amende. Et encore heureux. Au final, personne ne sait réellement qui a contracté le coronavirus en premier au sein de l’équipe. Son comportement était irresponsable mais on ne voit pas l’intérêt de l’accabler encore plus.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.