Pascal Donnadieu : « Il ne faut pas que l’on se voit plus beau qu’on ne l’est »

Malgré la bonne série de la JSF, son entraineur refuse de s’enflammer en rappelant notamment la marge de progression de l’équipe.

Sur ses sensations après la victoire

« On a la satisfaction d’avoir gagné un troisième match d’affilé et là contre une bonne équipe de Nancy. Comme l’a dit Jean-Luc, ça se joue souvent à des détails. Ça peut-être les lancers-francs mais ce que je retiendrais de notre prestation c’est que même dans les moments un peu difficiles on a montré beaucoup de caractère et on n’a rien lâché. On a été mené en première mi-temps de 8/10 points ; on s’est accroché pour revenir à la mi-temps. Même à la fin on est en situation délicate et on trouve les solutions.

Forcément ce match c’est beaucoup de satisfaction parce qu’on savait que cette équipe de Nancy n’était pas à sa place en terme de classement. Nous dans notre tête on pense aux douze victoires et ça nous en fait une de plus. Dieu sait que ça n’est pas de la fausse modestie mais il faut être prudent. On était tellement mal au soir de la deuxième journée avec une équipe qui ne ressemblait pas à une équipe. Là j’ai le sentiment ce soir (hier) qu’au-delà de nos imperfections on a montré beaucoup de bonne volonté et surtout j’ai trouvé que l’on avait joué en équipe.

Je suis obligé de souligner la prestation de Jérémy Nzeulie. C’est un garçon formé au club qui est parti de très très loin chez nous, qui a été prêté l’année dernière à Bordeaux. Cette année ça fait deux matchs où il nous rend des gros services donc c’est toujours une fierté quand un garçon du club sot comme ça.

Mais au-delà de la victoire collective on a vu que  Trent Meacham apportait déjà par sa présence rassurante même s’il a fait une faute qui aurait pu nous coûter cher à la fin. Mais il n’a pas tremblé sur les lancers-francs qui étaient très importants. C’est un garçon qui va nous apporter des choses différentes de Chris Warren qui a fait un excellent match ce soir (hier). Du coup ça fait une complémentarité sur le poste 1 qui peut-être intéressante pour la durée d’un championnat ».

 

Sur Jérémy Nzeulie

« Au vue du match c’est bien de pouvoir compter sur lui. Pour moi ça n’est qu’une demi-surprise parce que si je l’ai fait revenir ça n’était pas avec le statut de dixième joueur qui allait comme ça rester collé au banc. Lui fait parti des joueurs qui lorsque l’équipe est bien en place peut nous rendre de gros services. Après dans un collectif aussi mauvais que ce qu’on avait pu montrer sur les deux premières journées, c’était difficile pour des jeunes joueurs de s’exprimer. Là il profite aussi de l’expérience et du vécu des autres« .

 

Sur le cas Marc Judith

« Avec ces victoires, on est moins dans l’insécurité, dans la panique que si l’on était à 0-5. Marc de toute façon le problème il est simple : il traine ça depuis janvier. Maintenant il faut prendre le taureau par les cornes et il ne reprendra que lorsqu’il sera guéri. Lundi il part à Lyon consulter un spécialiste, celui qui avait opéré Johan Passave-Ducteil, mais il ne reprendra que lorsqu’il sera à 100% de ses possibilités ».

 

Sur le calendrier à venir

« Tous les matchs sont importants mais une victoire fait toujours du bien. Je ne veux surtout pas que l’on prenne ça pour de la fausse modestie, pour un manque d’ambition mais ce soir (hier) c’est une troisième croix dans la grille des douze victoires qu’il faudra très certainement pour se maintenir […] Après Roanne on va jouer Boulazac, Poitiers… Ce que j’ai dit aux joueurs la victoire c’est très bien ce soir (hier) mais il ne faut pas que l’on se voit plus beau qu’on ne l’est. Continuons à travailler et à mettre le collectif en place parce que l’on a encore une marge de progression intéressante pour essayer d’évoluer. Nous on a retouché l’équipe très rapidement parce qu’on s’était aperçu que c’était très difficile.  Il y’a des équipes qui, si elles ont des problèmes de casting, vont réagir, vont devenir plus fortes. Donc on a beaucoup d’humilité et de modestie par rapport à cette série de trois victoires ».

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.