Pascal Donnadieu : « on est en train d’acquérir la dimension de la Pro A »

Malgré la perte du derby, Pascal Donnadieu, coach de la JSF, reste positif avec dans le viseur la rencontre de mardi face au STB Le Havre.

L’analyse du match

« Je considère qu’on a fait un bon match dans la lignée de nos deux dernières prestations. Maintenant, comme j’ai eu l’occasion de le dire avant le match, aujourd’hui Poitiers et Villeurbanne, ça n’est pas Paris Levallois. Ils ont un trio d’Américains qui sont pour moi les meilleurs à leur poste. Hamilton, Chatfield, ça se voit à toutes les journées. Un garçon comme Williams dans ces matches un peu spéciaux, télévisés, c’est un garçon qui en a toujours un peu sous la pédale. On voit que ce soir il était vraiment dedans. A partir de là, pendant 25 minutes, on fait plus qu’exister. Après c’est leur impact physique, c’est leur puissance qui fait la différence. Nous on est un peu cavalerie légère par rapport à eux. On ne peut pas se satisfaire d’une défaite mais maintenant on est constant dans les matches qu’on produit. Aujourd’hui je pense que si l’on avait rencontré une équipe d’un calibre inférieur, certainement que l’on aurait fait un autre résultat. Je trouve que l’on est en train d’acquérir la dimension de la Pro A ».

 

Le Havre : un match à 4 points

« Comme je l’ai dit, chaque petite erreur, Chatfield nous l’a fait payer très cher. Hamilton a usé et Passave-Ducteil et Covile. Il ne faut pas oublier que c’est une équipe qui a beaucoup d’expérience. Nous on est encore un petit peu jeune et certainement un peu naïf. Mais c’est encourageant pour la suite. C’est ce que j’ai dit aux joueurs. Il faut tout de suite passer à autre chose. On a quatre jours pour essayer d’empocher ce match contre Le Havre. Si jamais on prend ce match contre Le Havre, on basculera avant la trêve dans une situation favorable par rapport à notre calendrier et au nombre de victoires que l’on a ».

 

L’hommage au vainqueur

« Je pense qu’ils se situent vraiment dans le quatuor de tête. J’ai envie de dire que Nancy se cherchant un petit peu du fait du départ de Batum est même peut-être un petit peu moins bien. Mais je les mets au niveau de Gravelines-Dunkerque. Ils ont peut-être un petit peu moins de profondeur de banc mais il est clair que c’est une équipe qui potentiellement sera dans le Top 4. Après la 5e équipe, c’est nettement moins fort que le Paris Levallois ».

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.