Pascal Donnadieu : « Pas catastrophique de perdre contre une équipe comme ça »

S’il estime avoir vu du positif, le coach de la JSF Nanterre a aussi pointé les petites erreurs de son équipe

.107 points : c’est le plus grand nombre de points encaissés par Nanterre cette saison. Pour autant, dans le premier quart-temps, les Franciliens ont su produire du jeu mais comme le souligne leur entraineur, l’éclat aurait pu être plus important.

« Je pense que sur le premier quart-temps on est vraiment au top du top offensivement. Bon déjà le premier constat c’est que le BCM est une équipe qui est surdimensionnée pour jouer contre nous. Pour avoir vu quelques matches de Pro A, ce qui me rassure c’est que j’ai l’impression qu’on n’est pas les seuls à souffrir. J’ai trouvé que, malgré l’écart, on avait montré des choses intéressantes. Après contre ce genre d’équipe vous devez faire des paris. On a fait le pari de la zone. La seule petite faiblesse que j’avais noté jusqu’a maintenant c’était leur adresse à 3 points. Ils étaient 15e ou même 16e mais aujourd’hui visiblement ils l’ont retrouvé. C’était aussi le risque en faisant zone. Mais je pense que si l’on avait attaqué en homme-à-homme contre eux, on aurait pris un éclat plus rapidement », nous expliquait Pascal Donnadieu après la rencontre.

Pour retarder l’échéance, Nanterre a voulu tenter des paris, décalant certains de ses joueurs à des postes inhabituels. Mais face à l’un des favoris pour le titre de championnat, la hiérarchie finit toujours pas être respectée à la fin.

« On a essayé de les surprendre, ça a marché avec Marc en 4. On a tenté des choses, les joueurs ont été généreux. Bien évidemment on ne peut pas se contenter de ça mais je pense que l’on a offert du spectacle en fin de match et on n’a pas lâché quand on était loin derrière. Ce match-ci et celui contre Nancy, au coup d’envoi, on espère toujours créer une sensation mais après une fois que le match est passé on se rend bien compte qu’on n’est pas dans la même cour et que ça n’est pas catastrophique de perdre contre une équipe comme ça. Tu sens que tu n’as vraiment pas le droit à l’erreur. Le premier quart-temps, on ne fait offensivement pas d’erreurs, on met tous nos tirs et on n’est qu’a + 5. Contre Orléans, qui est une bonne équipe, on a réussit à aller jusqu’à + 15 avec le même premier quart-temps, même peut-être un peu moins bien. Après nous on a surjoué pendant une bonne dizaine de minutes. Dès qu’on a fait deux, trois petites erreurs, ils nous ont sanctionné. Tu rentres à la mi-temps tu es à -9, tout le monde peut se dire c’est sévère mais résultat tu es à -9 ».

Pour qu’une telle défaite ne puisse se reproduire, coach Donnadieu a son idée : gommer les petites imperfections impardonnables à ce niveau.

« Ça ne suffit pas d’avoir les louanges du coach de l’équipe adverse. On produit du jeu mais il faut que l’on arrive à être plus consistant défensivement. On doit donner les petites interceptions. C’est ce que je leur ai dit dans les vestiaires, les petites balles qui trainent, les dunks que tu rates… Nous on ne peut pas se permettre ça. Aujourd’hui, c’est ce qu’il faut que l’on gomme. Quand Marc il veut aller dunker et qu’il rate, les deux/trois petits paniers intérieurs de Coville, les trois balles perdues de Mykal parce qu’il drible trop… Tout ça il faut qu’on le gomme mais on n’y arrive pas encore ».

Les Nanterriens auront l’occasion de montrer qu’ils ont retenu la leçon samedi dans leur antre face à Chalon.

Tags :
Comments

Commentaires (2)

  1. BCMers

    Excellente analyse de ce coach qui me plaît bien : c'est clair que si on met l'adresse à 3points du début de saison (25% en gros), bah pas sûr que le BCM gagnait ! D'autant plus qu'on sait pas attaquer la zone, le pick&roll marche mieux sur une défense individuelle.

    Malheureusement pour eux, Juby ''King'' s'est réveillé :D Et ça pardonne pas

    C'est vrai qu'avec l'adresse à 3pts, le BCM est pas loin d'être injouable

  2. Nairod

    L'adresse a 3pts a aussi été incroyable côté Nanterre!

    Gravelines était tous simplement trop fort, et je trouve que Ryvon Coville est très loin d'apporté ce qu'il devrait. Sa défense sur pick&roll justemment est plus que douteuse, Rochestie nous avait fair très mal avec ça lors de la première journée, samedi c'est Albicy qui c'est balladé (ça plus ces cross monstrueux).

    Quoi qu'il en soit Nanterre à très bien resisté, mais Gravelines a vraiment un niveau de champion auquel on ne peut pas prétendre.