Pascal Donnadieu : « assez satisfait de certaines choses »

Face à Roanne, Pascal Donnadieu a vu certaines choses qui l’ont rassuré à commencer par le collectif.

pascal donnadieu 3En l’emportant en quarts de finale face à la Chorale de Roanne, la JSF Nanterre continue son histoire d’amour avec la Coupe de France. En effet, les Franciliens sont finalistes en titre de la compétition et à deux matchs de remporter le Graal. Mais au-delà de la satisfaction de continuer le parcours, Pascal Donnadieu était surtout satisfait d’avoir retrouvé une équipe davantage collective et prête à faire des sacrifices sur le terrain.

« C’est une victoire importante pour la Coupe de France. Le championnat c’est une autre compétition, un autre contexte. Après ce soir (hier) le match il est pour moi très facile à analyser. Je leur avais demander d’avoir beaucoup d’envie, de plaisir à jouer ensemble ce qui s’est passé. Je suis assez satisfait de certaines choses que j’ai vu ce soir (hier) que d’ailleurs je n’avais pas vu depuis longtemps. J’ai trouvé une équipe très collective, ça ça me rassure ».

Et s’il y’a un joueur qui s’en est particulièrement bien sorti c’est Mam Jaiteh (20 d’évaluation pour ses 15 points et 9 rebonds en 19 minutes). Pour son entraîneur, le pivot tient d’ailleurs là son match-référence.

« Ça fait quelques matchs où Mam montre qu’il a progressé. Il y’a des palliers comme ça qui sont importants. Ce soir (hier) il a vu que lorsqu’il était dans l’agressivité, il prenait des rebonds, il allait mettre des dunks. Et ce match-là doit être une référence pour lui en terme d’agressivité. C’est un domaine dans lequel on travaille avec lui, il fait beaucoup de séances en plus, il travaille beaucoup individuellement avec Vincent (Dziagwa, le préparateur physique). Dans tous les cas c’est la récompense de son travail parce qu’il s’investit beaucoup ».

Cependant d’autres joueurs, à savoir Will Daniels et David Lighty, ont eu le droit à des critiques pour des prestations ne correspondant pas à leur statut désigné de leader (4 points et 1 rebonds pour Daniels en 12 minutes et -6 d’évaluation pour Lighty) dans l’équipe.

« Je suis quand même obligé par rapport à ce match-là de tirer la sonnette d’alarme. Il y’a des joueurs qui sont complètement passés à côté et qui sont sensés être les leaders de l’équipe. Je remercie les joueurs qui ont fait les efforts et qui ont trouvé les ressources.  Là ce soir (hier) c’est la première fois que j’ai senti le public très agacé mais c’est normal quand on ne se prépare pas à jouer un match, qu’on n’est pas dans l’agressivité ».

Prochain rendez-vous pour la JSF Nanterre : samedi avec la réception de Pau dans le cadre du championnat. Un match d’autant plus important qu’en cas de défaite les Nanterriens verraient les playoffs largement s’éloigner.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.