Pascal Donnadieu : « Une très grande satisfaction »

Pour l’entraineur de la JSF, cette qualification en finale de la CDF est un signe que le club grandit.

L’hommage à l’adversaire

« Il y’a mission accomplie mais la première chose, qui me semble la plus importante, c’est qu’il faut rendre hommage à cette équipe de Boulogne. Ils ont sorti trois équipes de Pro A, ils font un formidable parcours en championnat avec beaucoup de jeunes joueurs. Ce soir (hier) on a mis beaucoup de sérieux dans l’approche du match et on a été en souffrance pendant vingt-cinq minutes. J’ai considéré, sauf à deux/trois minutes de la fin, qu’il n’y avait rien d’acquis ».

 

Sur le travail défensif effectué

« On avait vu que Boulogne était à 97 points par match dans cette salle. Donc si on les avait laissé dans leur moyenne il aurait fallu leur mettre plus de cent points. Ils ont un jeu de contre-attaque et de transition extrêmement performant donc on avait décidé de vraiment faire tous les efforts et peut-être nous jouer plus sous contrôlé que d’habitude afin de ne pas leur donner de munitions ».

 

Sur les paniers en fin de possession

« Ces paniers en fin de possession sont une preuve que notre équipe a été patiente collectivement pour pouvoir décaler des bons shooteurs en fin de possession. Je pense qu’à un moment donné ils ont peut-être un peu coincé. Nous on a mis des tirs importants et eux ont raté trois/quatre paniers qui étaient a priori jouables. Et je pense, peut-être, que le tournant du match, c’est quand on est à 46-44. On arrive à mettre un trois points, un panier avec la faute… Ca nous permet de rester un peu devant. Ca s’est joué à pas grand chose mais on a réussi à conserver le contrôle du match ».

 

Une finale en vue

« Pour un club comme Nanterre, y retourner une deuxième fois en six ans…. En 2007 c’était exploit sur exploit et là je savoure au moins autant si ce n’est plus parce que celle-là elle a été accomplie avec cinq matchs à l’extérieur. Et puis c’est aussi, j’espère, le club qui grandit et qui se donne les moyens de retourner une troisième fois à Bercy (la JSF avait disputé la finale Pro B en juin 2011), effectivement c’est une très grande joie et une très grande satisfaction. D’une saison qui était très bonne ça devient quelque soit le résultat à Bercy une saison exceptionnelle ».

 

 

 

 

 

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.