Pascal Donnadieu : « Adas Juskevicius a été l’acteur décisif du money-time »

Pascal Donnadieu est revenu sur le rôle décisif du sniper lituanien dans le succès de Nanterre92 face à Strasbourg.

Une excellente entame de match, une suite moins maîtrisée mais toujours au contact, avant un money-time bien géré… Contre Strasbourg, Nanterre92 a livré une nouvelle prestation solide, dans la lignée de celle face à Bologne quelques jours plus tôt dans la semaine. Pour Pascal Donnadieu, la vista d’Adas Juskevicius a bien aidé à valider ce précieux succès dans l’optique de la lutte pour le top 4.

« Quand on joue une équipe comme Strasbourg, il faut essayer de se préparer du mieux possible. De semaine en semaine, les joueurs m’impressionnent par leur faculté à rebondir et à répondre présent tous les trois jours. On a assisté à un gros match des deux côtés. C’est une victoire très importante. Je pense qu’Adas (Juskevicius) a été l’acteur décisif du money-time, et Demetrius (Treadwell) l’acteur du match sur la durée. Adas n’est pas un Lituanien pour rien. Il a cette faculté à lire le jeu, a bien analyséerles aides défensives. On sait aussi qu’il a un touché de balle intéressant. Quand j’ai recruté « Tree », j’avais observé sa saisons en Israël, et j’avais vu qu’il avait été très impactant, avec beaucoup d’intensité défensive. Il a mis longtemps à retrouver son jump, je pense que ça n’est encore totalement le cas. La dureté, l’agressivité, il sait faire. Avec un 5 défensif comme ça, ça n’est que du bonheur. Gamble a fait aussi un match pas inintéressant. Les rotations sont assez claires, on est bien en place depuis quelques semaines. Aujourd’hui, Lahaou (Konaté), on peut le ménager un peu plus. Autour de lui, le collectif est devenu meilleur. Hugo (Invernizzi) a passé un gros cap. C’est sa réussite à lui, car il travaille beaucoup au quotidien. Philippe (Da Silva) fait travailler Hugo tous les jours. Il devient un joueur de très haut niveau ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.