Pascal Donnadieu : « Au niveau des extérieurs on a failli complètement »

L’entraîneur nanterrien Pascal Donnadieu a délivré un discours sans concessions à l’issue de la défaite face à Cholet.

Hier face à Cholet, Nanterre92 n’a pas terminé loin, à quatre points seulement (80-76). Mais le résultat est finalement un peu trompeur, tant les Franciliens auront été portés par leur capitaine Isaia Cordinier. 20 points, 4 rebonds, 3 passes décisives, 4 interceptions… il aura été partout et sorti quelques actions spectaculaires dont lui seul a le secret. La prestation très en-deçà de Chris Warren a aussi mis en relief les difficultés liées au non-remplacement pour le moment de Dwight Buycks. Pour le coach Pascal Donnadieu, c’est une situation qui ne peut durer éternellement.

« Même si on est revenu, la victoire de Cholet sur l’ensemble du match est largement méritée. Ils ont démontré plus de choses que nous, à commencer par l’agressivité. Le rebond est souvent une question d’agressivité et d’état d’esprit, et on s’est fait laminer dans ce domaine (42 à 30).

La problématique c’est qu’Isaia Cordinier ne peut pas boucher tous les trous de toute l’équipe. On lui demande de mettre des points, on lui demande de défendre. A la fin il joue les pompiers de service en prenant Stockton. Au niveau des extérieurs on a failli complètement sur des principes simples. La défense sur les extérieurs a été catastrophique. On a fait tellement d’erreurs impardonnables sur des situations de contre-attaque, on a manqué de maturité. Paradoxalement on n’est pas loin. C’est beaucoup de déception par rapport au visage que l’on a montré ce soir (hier). C’est l’équipe qui en voulait le plus qui a gagné.

Il est évident qu’on ne peut pas continuer comme ça (sans remplaçant à Dwight Buycks), surtout quand Chris (Warren) éprouve autant de difficultés que ce soir (hier). Il a été en souffrance et on n’a pas du tout de joueur pour le remplacer. Il y a des pistes de joueurs mais c’est compliqué. On avait des pistes avant le match mais quand on voit ce qu’on a fait on se dit qu’il faut un extraterrestre pour combler tous les trous à tous les postes. C’est complexe.

Les deux matchs contre Bursaspor vont être compliqués; ils ne comptent absolument pas. Je n’aime pas parler comme ça mais on va expédier les affaires courantes avec un effectif réduit. On y va pour remplir les obligations et faire acte de présence. Je vais essayer de faire en sorte qu’il y ait une certaine cohérence mais il ne faut rien attendre de ces deux matchs ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.