Pascal Donnadieu : « Bien d’avoir réussi à creuser un écart »

Outre l’amélioration collective, Pascal Donnadieu a évoqué l’importance d’avoir réussi à conserver un petit matelas de points d’avance dans l’optique du pointaverage.

Pascal-Donnadieu-ClaireMacelSur la qualification pour les huitièmes de finale qui se rapprochent
« L’objectif pour se qualifier c’est de gagner quatre matchs. Je pense qu’à quatre mathématiquement ça le fait. On en a trois. Maintenant tel qu’est fait le calendrier avec deux déplacements de suite (Ulm puis Cantu), ça va être compliqué donc il ne faut surtout pas se croire arriver. Ce soir (hier) l’important c’était déjà de gagner. Et vu le scénario du match ce qui m’a plus c’est que l’on a réussi à garder un petit pécule. Pour avoir été éliminé au pointaverage en Euroleague, on sait que des fois ça peut avoir un rôle important. Ce soir (hier) c’est bien d’avoir réussi à creuser un écart ».

Sur l’intensité du secteur intérieur
« C’est un petit peu mieux; maintenant il ne faut pas tirer d’enseignements trop positifs de ce match-là en sachant qu’Ulm a des cinq un petit peu fuyants pour ne pas dire plus. Ces cinq sont quasiment des quatre donc ils sont plus des joueurs capables de s’écarter. Donc j’attendrais les rudes batailles du championnat de Pro A pour savoir si vraiment dans le combat intérieur on est présent ».

Sur la question de l’intensité
« Comme je l’ai souligné, en termes de qualité de jeu, le match au Mans m’a beaucoup rassuré. J’ai enfin retrouvé des joueurs avec des vertus mentales et morales importantes même si ça ne l’a pas fait et que l’on n’a pas pu empocher la victoire. Là on est dans la continuité de ce qu’on a fait à Izmir. On a retrouvé un peu de qualité de jeu avec pas mal d’alternance. On voit bien qu’un garçon comme Kevin Lisch est de mieux en mieux au fil des matchs. Il lui faudra à mon avis encore quinze jours/trois semaines. Le collectif est bien en place donc effectivement c’est un match cohérent des deux côtés du terrain ».

Crédit photo : Claire Macel

 

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. GW

    Lisch est mieux physiquement, mais il faut qu’il se libère, il a fait un bon passage, a rentré ses lancers puis inexpliquablement s’est mis a refusé des shoots et a laissé Lighty mener le jeu (Lighty avait même l’air étonné).

    On a besoin de lui !