Pascal Donnadieu : « Cette qualification ne doit pas masquer nos insuffisances »

Heureux de la qualification pour le tour principal de la BCL, le coach nanterrien Pascal Donnadieu reste lucide sur le potentiel actuel de son groupe.

Il ne devait pas être là car il n’est pas encore totalement remis mais Pascal Donnadieu a tenu à être auprès de ses joueurs pour le match décisif contre Minsk afin d’obtenir un spot au tour principal de la BCL. Au terme d’un match interminable, ses joueurs ont arraché de haute-lutte le précieux sésame. Mais le technicien reste lucide quant au travail restant à fournir.

« Celle-là on est vraiment allé la chercher. Mais on voit aussi à travers ce match que l’on a beaucoup de travail à faire. J’ai envie de dire que cette qualification ne doit pas masquer nos insuffisances. On a des lacunes mais à la fin ce qui est bien c’est que l’on a montré que l’on avait du caractère, qu’on avait du mental et que l’on avait su faire les choses correctement. Çà aurait été bien de le faire un peu plus tôt. Çà veut dire une défense à peu près cohérente et puis surtout des bons choix en attaque avec une alternance, des systèmes biens annoncés par Heiko. On voit bien les difficultés de Nic Moore. Heiko c’est un deux à qui on demande en ce moment de surtout jouer un. Tout est un peu faussé par rapport à ça. La qualif c’est bien. Je considère qu’on avait été un peu sévère de nous faire faire le tour préliminaire. Mais ce soir on aurait très bien pu passer à la trappe, il n’y aurait pas eu de scandale sur les deux matchs. Je me pose des questions aujourd’hui car on n’a pas l’équipe pour jouer sur les deux tableaux. Des changements ? On voit qu’il y’a plusieurs équipes en ProA qui veulent en faire et qui n’arrivent pas. Le marché n’est pas facile. Je suis le responsable du recrutement et on voit que cette année c’est peut être moins performant. L’équipe aujourd’hui ne me satisfait pas dans sa composition. Après est-ce-qu’on pourra faire des changements ? Je l’espère mais wait and see. Je ne devais pas être là ce soir mais comme c’était un match capital j’avais décidé de venir même si je suis loin d’être guéri. C’était un moment important et j’ai considéré qu’il fallait que je sois avec mes joueurs ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.