Pascal Donnadieu : « De vrais progrès défensifs »

Le coach nanterrien Pascal Donnadieu apprécie de voir ses joueurs progresser, notamment en défense.

Si Malaga est une équipe un peu malade depuis le début de la saison, encore fallait il pour Nanterre92 pouvoir les battre à deux reprises. Hier à Maurice Thorez pour l’ouverture de la phase retour de l’Eurocup, les joueurs de Pascal Donnadieu ont su tenir leurs adversaires espagnols en moins de 80 points. Surtout ils ont fait preuve d’un bon état d’esprit, qu’il faudra maintenant reproduire en championnat.

« Je suis satisfait du contenu et d’avoir laissé Malaga à moins de 80 points. En Eurocup ça ne leur était encore arrivé que deux fois. On les a contenu défensivement avec de vrais progrès défensifs.

Quand on a repris en janvier on avait du intégrer deux joueurs, ce qui n’est jamais simple. Le format de la Jeep Elite fait que c’est compliqué. Après le non-match du Portel j’ai fait un point sur ce qu’il fallait travailler. Il fallait déjà remettre les joueurs physiquement à niveau. On s’aperçoit qu’aujourd’hui l’équipe est beaucoup plus en rythme. On a fait de grosses séances physiques avec notre préparateur physique Vincent Dziagwa. Après on a travaillé les aspects offensifs pour avoir plus de fluidité. On a durci les entrainements parce que maintenant on n’a pas plus d’excuses avec dix joueurs pros plus Flo Fortas et Victor (Wembanyama) qui va revenir. Ca doit nous permettre d’avoir des entrainements plus intenses et plus durs. Ce qui me fait plaisir c’est ce que l’on propose en termes de rythme.

Ce soir (hier) Isaia est redevenu humain. C’est bien de gagner avec un Isaia un peu en demi-teinte offensivement mais qui reste très impactant défensivement. Ca reste un leader.

Samedi ça va être un autre challenge, plus compliqué, face à Boulazac. Ils vont jouer à la vie à la mort parce qu’ils n’ont pas victoire. Au niveau de l’état d’esprit il faudra que l’on puisse reproduire ce que l’on a fait ce soir (hier). La Jeep Elite est notre pain quotidien et c’est là où l’on doit performer aussi.

A Roanne Marcquese (Reed) était souvent la première option offensive. Là il a beaucoup de choses à intégrer, d’autres formes de jeu… Il est actif, il nous permet d’être bien en défense. Il doit arriver à trouver son équilibre offensif; parfois il a une prise de risques un peu trop élevé. Il est très à l’aise dans les shoots à quatre/cinq mètres. Pour Nikola (Rebic) c’est un garçon qui est assez timide pour l’instant sur le terrain. Depuis qu’il est arrivé il (Chris Warren) enchaine les grosses performances. Ce soir (hier) il a été très très fort. Pour lui ça n’est pas facile car il doit rentrer dans des passages où il doit être très opérationnel. Sa bonne fin de match correspond au fait qu’il ait été associé avec Chris. Il a été très précieux dans le money-time.

Alpha, j’aime bien m’occuper de ce type de joueur même s’il me donne beaucoup de travail. Avec lui on ne peut pas être que dans une posture. Il a besoin de beaucoup de confiance, de beaucoup de communication; Aux lancers-francs je lui ai dit que 9/12 c’était une bonne performance. C’est un garçon qui a des qualités. Maintenant il lui faut la régularité. C’est encore un jeune joueur comme l’était Mam Jaiteh chez nous.

Aujourd’hui Mam est dominant en Turquie, il va certainement avoir un contrat en Euroleague. Il y a des joueurs qui arrivent à maturité plus tard que les autres. Il ne faut pas les condamner trop tôt. Ses trois années à Nanterre, durant lesquelles il y a peut être eu trop d’attentes sur lui, ont été très intéressantes. La dernière année chez nous il était pivot titulaire à 16 d’éval. Après à Strasbourg et à Limoges ça s’est peut être un peu moins bien passé mais avec la SIG ils ont été en finale du championnat de France. Je pense qu’il avait besoin de sortir du contexte français. Il avait une image qui n’était peut être pas forcément la bonne. Là je suis vraiment content pour lui car il est vraiment dominant. Il a 26 ans, l’avenir devant lui. Ce qui lui arrive c’est mérité car il a su travailler surtout quand il n’était pas forcément en situation favorable. C’est bien qu’on en parle car j’ai passé trois bonnes années avec lui. C’est une bonne personne qui est devenu un joueur très impactant et dominant ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.