Pascal Donnadieu : « Il faut de tout pour faire une équipe complète »

Après la victoire face au Mans, Pascal Donnadieu s’est montré satisfait du côté complet de son équipe.

« On était à 0-4, 0-3 en championnat et 0-1 en Coupe. On avait gagné une fois au Mans en faisant un match exceptionnel. Mais ça fait du bien de les battre. Ça fait du bien d’avoir de moins en moins de bêtes noires ». Il est vrai que cela faisait un moment que Nanterre attendait enfin de battre le MSB dans son Palais des Sports et Pascal Donnadieu pouvait donc avoir le sourire. Mais surtout ce succès acquis avec la manière malgré quelques déchets en attaque a permis de valider positivement le niveau de jeu montré face au BCM à Sportica.

« J’ai lu ce matin un petit peu avec stupéfaction l’édito de la LNB. Ils mettaient que l’on commençait à peut-être baisser le pied et qu’on était peut-être pas si bien que ça. Je ne dis pas qu’on était merveilleux mais je pense qu’au vu de la prestation à Gravelines je n’ai pas eu l’impression d’une équipe qui était moins bien. Je pense qu’il y’a des équipes plus malades que nous dans cette Pro A (il rigole). C’est une boutade. »

Dans une Pro A plus dense que jamais, ce résultat permet à la JSF de présenter un bilan de sept victoires pour trois défaites au bout de dix journées et d’être dans le Top 4. Ce bon début de championnat, la JSF le doit selon son coach grâce à l’aspect complet de l’équipe avec des titulaires investis et des rotations capables de maintenir un niveau de jeu élevé.

« A côté de ça c’était un match important. Dix matchs c’est toujours quelque chose de symbolique. On est à 7-3. On a fait une prestation solide. On a eu un petit trou d’air entre la fin du premier quart-temps et le début du deuxième mais on a construit notre victoire dans la durée. J’ai beaucoup apprécié les joueurs qui ont apporté une telle énergie au niveau du banc, je pense à Gomis, Ekperigin et Nzeulie. C’est bien que chacun connaisse bien son rôle et fasse le travail qu’on lui demande au moment voulu. Par leur dureté ils ont contribué à ce qu’on finisse bien le travail. Ce soir (hier) c’est une victoire d’équipe. Certains ont apporté des points la défense, du scoring, du talent comme Mykal. Et puis il y’a des joueurs qui se sont sacrifiés mais il faut de tout pour faire une équipe complète».

Pascal Donnadieu a aussi profité de l’occasion pour donner quelques nouvelles de Tj Campbell, victime d’une fracture de fatigue pendant la préparation. Le mot d’ordre ? Prendre le temps avant de remettre en selle le meneur.

« Ça se passe très bien. Bien évidemment entre le fait que l’équipe ne soit mathématiquement pas en difficulté et qu’il y’a un très bon remplaçant qui est encore sous contrat jusque la trêve, on va tout sauf précipiter le retour de Tj. Il reviendra tranquillement. Il n’y a pas de date de reprise fixée mais on est tout sauf dans l’urgence. Tj fait des courses mais il n’a pas encore fait d’opposition ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.