Pascal Donnadieu : « Il y’a un petit peu de colère »

En conférence de presse, Pascal Donnadieu est revenu sur l’arbitrage de la première mi-temps qui a eu du mal à passer dans le camp nanterrien.

Pascal-Donnadieu-ClaireMacelEn conférence de presse d’après-match, Pascal Donnadieu en avait gros sur le système au-delà du simple résultat de la rencontre face au BCM (défaite 81 à 71). Si le technicien n’a pas voulu lier la défaite à l’arbitrage soulignant la qualité du match livré par les Maritimes, celui-ci a eu du mal à passer. Pour lui, les coups de sifflet n’ont pas toujours été équitables durant la rencontre (il y’avait à la mi-temps seize lancers-francs à rien en faveur des joueurs nordistes, ndlr).

« Il y’a un petit peu de colère. Je n’ai pas l’habitude de parler de l’arbitrage, je n’en parle même jamais mais ce soir je ne peux pas cautionner ce qu’il s’est passé, cette attitude provocatrice. Si des arbitres ont des problèmes avec des clubs il faut qu’ils le disent. A la mi-temps mr Bissang considère qu’il va me mettre un rapport. Effectivement j’ai été les voir pour leur dire que je ne comprenais pas leur attitude. Maintenant que quelqu’un dans la salle me dise que j’ai harangué la foule… C’est ce qu’il a mis sur le rapport et ça ça n’est absolument pas vrai. Je ne comprend pas ce soucis de polémiquer, de provocation. Ce sont des choses qui pour moi sont incompréhensibles. Quand il y’a seize lancers-francs à zéro à la mi-temps, je veux bien qu’on n’ait pas été agressif, eux ont défendu très très bien. Ils ont quatorze tirs intérieurs et il n’y a jamais eu de faute.
Je considère qu’arbitrer c’est quelque chose de difficile, il peut y avoir des erreurs en notre faveur, en notre défaveur mais pas quand c’est dans des proportions comme ça, pas avec cette agressivité envers nous que l’on considère déplacée. Des fois vous traînez des casseroles avec des arbitres, il n’y a pas d’antécédent. Moi je sais que j’ai pris une faute technique pourquoi pas, mais au-delà du coach adverse j’ai vu un joueur adverse plus que mal leur parler à trois minutes de la fin, ça ne s’est pas concrétisé par une faute technique. Donc ça veut dire que ce soir pendant tout le match il y’a eu deux poids deux mesures et ça n’est pas normal ».

 

Reste maintenant à voir quelles seront les suites données à cette affaire…

Crédit photo : Claire Macel

 

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. philnevil92

    Pascal a raison, ce qui s'est passé hier est une honte pour le basket français et surtout je suis très inquiet pour l'arbitrage de la pro A, comment peut on laisser de tels amateurs diriger cette belle affiche. ils ont été odieux avec Nanterre, narquois et malhonnêtes. on prend une faute technique pour avoir râlé alors que le coach du BCM n'a pas arrêté en deuxième mi-temps et rien… j'espère qu'il n'y a pas une sorte de compensation après l'affaire avec le PL, Nanterre en paierai les pots cassés et ils ne méritent pas ce mépris. honte à vous Mr BISSANG car ce n'est pas la première fois que vous êtes plus que mauvais avec Nanterre. que vous a t'on fait ? vous ne serez plus jamais le bien venu à nanterre et je vous conseille de changer de métier. quant à la LNB, il faudrait qu'elle visionne les matchs et sanctionne ces pseudo arbitres au risque de voir de nouveau des bagarres en pro A.