Pascal Donnadieu : « Invernizzi et Konaté une vraie fierté avec le retour de Passave-Ducteil »

L’entraîneur nanterrien Pascal Donnadieu s’est montré satisfait de l’apport de son trio JFL Konaté/Invernizzi/Passave-Ducteil.

Passave Ducteil (2)En l’emportant face à Antibes, Nanterre92 a fait basculer son bilan dans le positif (trois victoires et deux défaites en cinq journées). Il a toutefois fallu quelques ajustements en défense pour faire la différence face aux Sharks. Pour Pascal Donnadieu il y’avait aussi d’autres motifs de satisfaction comme l’apport du trio JFL Konaté/Invernizi/Passave-Ducteil.

« Ce qui a fait basculer le match ? Une défense un peu plus haute et plus agressive qui nous a fait gagner des ballons et permis d’avoir du jeu rapide. On a eu un changement de défense sur les pick-and-roll ce qui les a obligé à reculer. Le talent individuel de Petteway et Hugo a fait le reste. Un garçon comme Terran peut être très fort quand il a des séries comme ça. Les joueurs comme lui sont extrèmement doués. Généralement ils sont impatients et gourmands donc il y’a un gros travail à faire. On a eu une grosse explication de texte après Le Portel. Je lui ai expliqué ce que je voulais de lui. Il doit laisser venir un petit peu le jeu Il doit comprendre qu’il y’a un collectif, qu’on lui permettra de s’exprimer. S’il est à l’écoute et qu’il fait des efforts il pourra renouveler le même genre de match que ce soir (hier).

Ce soir (hier) Invernizzi, Konaté et Passave-Ducteil ont été déterminants. Konaté c’est une grosse satisfaction, Hugo a vraiment franchi un pallier et Jo tout le monde l’avait enterré mais il a été plus que déterminant dans le dernier quart-temps. Je suis content pour lui. Il est très bien physiquement, il est en train de retrouver des sensations. Il n’est plus apeuré comme il a pu l’être il y’a quelques temps. Il est loin d’être cramé, il a fait ce qu’il fallait pour revenir. C’est aussi une des belles satisfactions de ce début de saison. Lui et Lahou c’est une vraie fierté avec le retour de Jo.

Jamal doit retrouver le rythme. Lui et Heiko sont un peu poussifs en ce moment. Mais l’équipe gagne des matchs alors qu’eux ne sont pas au sommet de leur potentiel. Le problème d’Heiko c’est plus un problème de positionnement sur le terrain, je lui demande un peu de jouer contre-nature. La priorité c’est que l’équipe se mette en place.Aujourd’hui beaucoup d’équipes de Pro A sont en diffiulté sur le poste 1. Pour l’instant j’ai un effectif à disposition avec ses forces et faiblessses. Il n’y a pas à court terme de changement en vue, c’est en partie une réalité du marché. Après Nic Moore met plein de bonne volonté mais ce n’est pas suffisant pour un poste 1 titulaire. Ce soir (hier) il a mis plein de bonne volonté pour faire jouer l’équipe. Mon objectif avec lui c’est de l’aider et que chaque jour il soit meilleur, ne pas l’enfoncer et lui mettre une épée de Damoclès à chaque match car ça serait le meilleur moyen qu’il n’avance pas ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.