ALL STAR GAME

Pascal Donnadieu : « J’ai une confiance aveugle en Chris Warren »

Après le succès face à Dijon, le coach nanterrien Pascal Donnadieu est revenu sur l’importance dans l’équipe de Chris Warren.

Avec 14,3 points et 4,2 passes décisives de moyenne, le meneur Chris Warren est l’un des joueurs les plus importants de Nanterre92. Contre la JDA Dijon le week-end dernier il s’est à nouveau mis en valeur avec 17 points et 4 passes décisives. En conférence de presse son coach Pascal Donnadieu est revenu sur le lien qu’il a tissé avec son joueur et l’importance de ce dernier dans la dynamique de l’équipe.

« Je leur avais dit avant le match que si on voulait être compétiteur il fallait être capable après une belle victoire riche en émotions d’être capable de rebondir trois jours après. Ils ont joué le jeu. Je les ai trouvé plutôt en rythme et ils ont bien défendu. Ils ont répondu à mes attentes en terme d’investissement et de concentration. On sait que face à Dijon il faut être extrêmement adroit pour pouvoir faire exploser en défense. Vu les matchs qui se rapprochent on est obligé de faire des rotations. A côté de ça un garçon comme Chris Warren me surprend car ce soir (samedi) il a défendu le plomb. Il a très très bien défendu sur (David) Holston qui est vraiment très difficile à prendre. Il a joué 37 minutes et a un un rôle capital. C’est un joueur majeur de cette équipe. Il était arrivé la première année avec des qualités extraordinaires en 2013 et cette année c’est un autre joueur. C’est un joueur plus expérimenté et qui gère parfaitement les moments-chauds des matchs. Il me surprend oui et non car je le vois au quotidien. Il a vraiment du sang-froid dans les veines et je pense que notre relation coach-joueur s’est extrêmement développée. Je pense qu’il a bien compris que j’avais une confiance aveugle en lui et je pense que ça donne beaucoup de confiance au joueur.

On essaye avec le staff d’accentuer tout ce qui est récupération et soins. Si on ne fait que ça on peut perdre le rythme et il ne faut pas tomber dans le panneau. On va faire attention aux qualités des déplacements. Là on en enchaîne trois. On se doit de bien se déplacer et de tout mettre en oeuvre autour des joueurs pour qu’ils puissent récupérer et avoir de la fraîcheur mentale et physique. Mais ça ne va pas être évident ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.