Pascal Donnadieu : « Je félicite mon groupe pour les progrès effectués pendant la saison « 

Si la qualifaction pour les playoffs l’a satisfait, Pascal Donnadieu était surtout heureux des progrès de son groupe après la victoire face au Paris Levallois.

nando raposoL’absence de Gerald Robinson aurait pu coûter beaucoup à Nanterre92. Mais la blessure de l’arrière a eu le mérite de faire ressortir le meilleur du groupe. C’est ce qu’a voulu souligné Pascal Donnadieu après la victoire dans le derby qui a permis de valider également le ticket pour les playoffs. Le technicien a nottamen tmis en avant la grosse prestation de son intérieur Fernando Raposo.

« La qualification pour les playoffs est quelque chose de très important. On a vu ce soir (hier) que Gerald était un dynamiseur. Je rends aussi hommage à mon équipe car on a joué treize matchs sans lui en championnat, deux matchs de Coupe de France importants, la Leaderscup, les importants d’Eurocup sans lui. On s’est accroché en limitant la casse. Gerald était la pièce-manquant pour débloquer les situations comme ce soir (hier). Le joueur qu’on avait laissé en janvier est réapparu mais il va falloir peut-être lui laisser un peu de temps. Se qualifier pour les playoffs ça n’est pas quelque chose d’anecdotique, on savoure le fait d’y avoir réussi. Je félicite mon groupe pour les progrès effectués pendant la saison et la volonté de s’accrocher. Pour les playoffs on sait que tout est ouvert et avec le retour de Gerald on a beaucoup plus de possibilités tactiques. Nando je ne sais pas si les gens se rendent compte ce soir (hier) de sa prestation. Il a été phénoménal. C’est lui qui a contrecarré les pénétrations des joueurs extérieurs d’en face, il a été d’une vaillance extraordinaire. Vous savez la tendresse que j’ai pour Mykal Riley mais Nando ce soir (hier) est mon mvp de cœur. Un renfort ? On va voir. J’ai déjà le quota de joueurs étrangers et je ne ferais pas n’importe quoi. Ce groupe-là s’est battu, a travaillé. on voit qu’avec Doron ça n’est pas facile et qu’il est en grande souffrance. On a deux/trois jours pour se réajuster si on doit prendre un joueur supplémentaire. Il va falloir vite se pencher sur la question passée l’euphorie de la victoire ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour/F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.