Pascal Donnadieu : « Je remercie mes joueurs d’avoir joué jusque la dernière seconde et de ne pas avoir lâché »

Malgré la défaite contre Monaco, le coach nanterrien Pascal Donnadieu n’a pas accablé ses joueurs.

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé »... Ces mots empruntés à Alphonse de Lamartine correspondent plus ou moins à Nanterre92. En effet, l’absence de Youssou Ndoye s’est faite sentir contre Monaco où il a manqué d’un point d’ancrage afin de diversifier les options offensives. Cependant, les Nanterriens ont joué leur carte à fond, sans grand chose à se reprocher. C’était en tout cas l’avis de leur coach Pascal Donnadieu.

« Jouer Monaco au complet c’était déjà compliqué. Avec l’absence de Youss (Ndoye) ça nous enlevait une rotation intérieure, en plus il y a eu les deux fautes rapides de Taylor (Smith). Après on n’a pas grand chose à se reprocher en terme d’investissement. Je ne suis pas dupe, je sentais au quatrième quart-temps que l’on n’avait pas les moyens de s’imposer. Je remercie mes joueurs d’avoir joué jusque la dernière seconde et de ne pas avoir lâché. La victoire de Monaco est indiscutable.

Damien (Bouquet) a fait un match de qualité. C’est toujours intéressant de voir un jeune joueur français qui est passé par la Pro B et qui arriver à performer. C’est un garçon qui a signé trois saisons sans clause. A chaque fois quand on regarde sur une page blanche, c’est compliqué de trouver des automatismes. On le voit à travers Dijon qui propose un basket de qualité. On sent qu’ils ont l’habitude de jouer ensemble.

Au sujet de Youssou, il faut déjà trouver un budget pour le remplacer. Mi-février trouver un pigiste de qualité au poste 5 en plus cotonou-bosman, ce n’est pas simple. C’est absolument indispensable de le remplacer sinon ça veut dire qu’on termine la saison sans aucune ambition ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour 

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.