ALL STAR GAME

Pascal Donnadieu : « Je suis inquiet »

Après la défaite contre Limoges, l’entraîneur nanterrien Pascal Donnadieu n’a pas caché ses inquiétudes sur les failles de son groupe.

Si Nanterre92 s’est incliné de peu face à Limoges (75 à 73), l’entraîneur Pascal Donnadieu est inquiet. En effet, la rencontre a mis en évidence des failles récurrentes notamment en ce qui concerne le secteur intérieur. Le technicien a notamment ciblé Alade Aminu et Erik Murphy loin de justifier leur statut de cadre et de plus gros contrats de l’équipe.

Pascal Donnadieu (3)« Aujourd’hui on est en difficulté pour pleins de problèmes, il ne faut pas le nier. On a des problèmes d’effectif. On a des joueurs qui sont bien en-deçà de ce qu’on attend d’eux. Par rapport à ce qu’on a vu ce soir d’Alade Aminu et d’Erik Murphy ça n’est pas du tout satisfaisant, c’est très largement insatisfaisant. Sur la physionomie du match, on aurait pu l’emporter sur un miracle à la fin mais je pense que Limoges a largement dominé les débats. Sur les quarante minutes leur victoire me parait méritée. On a eu le mérite de se battre. le paradoxe c’est que Jean-Marc Pansa c’est 17 minutes sur le terrain et ce sont les 17 minutes pendant lesquelles on est le mieux. C’est un peu inquiétant. C’est bien pour l’avenir et Jean-Marc mais ça veut dire que les autres ne font pas ce qu’il faut pour justement être à la hauteur sur ce type de match.

Alade Aminu ? J’ai demandé au staff médical qu’il me donne un truc clair. Mal du dos pas mal au do… à un moment donné quand vous êtes coach vous ne pouvez pas maîtriser ces paramètres-là. S’il n’a pas mal au dos c’est embêtant, s’il a mal au dos il faut l’arrêter.

Le refus de prêt de Bathiste Tchouaffé ? C’est tout simplement que l’on a deux matchs par semaine, quatre contrats JFL. Il y’a des joueurs, comme vous pouvez le voir, qui ne répondent pas à nos attentes. J’estime que ce soir on lui a donné l’opportunité de jouer. On fait en sorte de le faire travailler. Par rapport à la situation du club c’était trop fragile de le prêter. Il y’a des clubs qui ont fait jouer des jeunes coûte que coûte et qui ont du mal à renaître de leurs cendres. J’aimerai qu’il évolue plus vite. S’il est plus productif il sera sur le terrain, je ne m’occupe pas des nationalités des uns et des autres. C’est à lui aussi de montrer qu’il peut hausser son niveau. Il doit avoir cette soif de bosser; je ne suis pas frileux pour mettre un jeune sur le terrain.

Des changements ? Pour faire des ajustements il faut couper les contrats. Aujourd’hui ces joueurs-là (Murphy et Aminu) ne sont pas disposer, je pense, à partir. Mis à part un avis médical, ils sont sous contrat, il faut les respecter. Je fais avec l’effectif que j’ai à disposition.

Je sais depuis le premier jour de mon retour de l’Euro que ça allait être compliqué comme l’année dernière je savais dès le début qu’on vivrait une saison pleine d’émotions. La Pro A est très compliquée; on peut vite se retrouver dans la deuxième partie de tableau comme en playoffs. Je ne vais pas vous cacher que je suis inquiet. Il y’a beaucoup de chantiers, je ne peux pas être serein par rapport aux blessures et aux défaillances des uns et des autres. Sur la durée ? Ca ne sera pas suffisant ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.