ALL STAR GAME

Pascal Donnadieu : « Jérémy Nzeulie ? Un acteur très important de notre victoire »

En conférence de presse d’après-match, l’entraineur nanterrien Pascal Donnadieu est revenu sur le rôle de Jérémy Nzeulie dans le succès contre Pau.

Avec Mykal Riley et Mouhammadou Jaiteh, l’arrière Jérémy Nzeulie fait partie des anciens du club. Arrivé en 2008, il a depuis pris une autre dimension qui a permis de le débarrasser de l’étiquette du gamin du club. C’est ce qu’a voulu souligner son coach Pascal Donnadieu après le succès remporté face à Pau ce week-end quelques jours après la claque de Ljubljana.

La question de l’inconstance

« Pau est très dangereux avec des individualités qui ce soir (samedi) ont été très performantes. Yannick (Bokolo) a mis beaucoup de pression défensive sur TJ et avec un seul meneur c’était compliqué à gérer. Il y’a parfois eu des hauts et des bas cette saison mais il y’a des bas qui ne sont pas excusables. Ce soir (samedi) je considère que l’on n’a pas vraiment eu une faillite dans les moments faibles. Par contre on a eu pas mal de moments forts qui ont été intéressants. Ils nous ont permis de décrocher cette équipe de Pau ».

L’amélioration sur le rebond offensif

« Mardi on n’était pas content et ce qui nous a peut-être fait gagner ce soir (samedi) c’est le rebond offensif et le rebond dans sa généralité. On a été capable de rectifier le tir. Je suis content qu’il y’ait eu une prise de conscience des joueurs. Après on peut faire des erreurs mais tant qu’on se livre et qu’on est vaillant ça nous permet de pallier quelques mauvais choix ».

L’éloge envers Jérémy Nzeulie

« On avait dit que c’était une année important pour Jérémy Nzeulie. Non seulement sur le terrain il apporte beaucoup mais il dégage aussi du leadership. Il est passé de l’espoir et du gamin du club à un joueur qui a atteint une stabilité. Ça fait plaisir. Depuis qu’il est là j’apprécie comment il se comporte dans les moments un peu difficiles du club. Ce soir (samedi) il a été un acteur très important de notre victoire et aussi par rapport à ce qu’il s’est passé dans l’avant-match, le fait de remobiliser tout le monde après Ljubljana. Pour ça je lui tire mon coup de chapeau. Il a pris de lui-même la parole. On a échangé. Lui s’est investi d’un rôle de leader à côté de Mykal qui est le capitaine ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.