Pascal Donnadieu : « La hiérarchie n’est pas ce qu’elle devrait être aujourd’hui »

Après la défaite face à Trento, Pascal Donnadieu reconnait que son équipe manque d’équilibre.

Pas largué mais pas vainqueur…Face à Trento, Nanterre92 a raté une belle occasion de remporter un précieux succès en Eurocup. Si Isaia Cordinier a encore été au four et au moulin, il n’a pas été assez soutenu par le reste de son équipe. Son coach Pascal Donnadieu le concède : il faut encore que la hiérarchie soit trouvée.

« A part l’entame de match, le reste est un match médiocre de notre part, notamment sur l’aspect offensif. C’est là qu’on voit qu’on a encore beaucoup de choses à travailler. C’est sans doute notre plus mauvais match depuis la reprise, avec beaucoup d’insuffisances des deux côtés du terrain.

On leur a facilité le travail. Le premier quart-temps on a fait un match de qualité des deux côtés du terrain, mais malheureusement ça n’a duré que dix minutes. On a pratiqué un basket trop individualiste, avec très peu d’enchainements; donc on a été sanctionné.

Le premier soucis que l’on a c’est un Diwght Buycks complètement à court de forme. Depuis le début c’est compliqué physiquement. Il a eu quelques éclairs, mais c’est un joueur qui est hors de rythme. On compte beaucoup sur lui. Aujourd’hui c’est un joueur qui devait être important. Mais il peut difficilement tenir et occuper le rôle qu’on lui avait confié pour l’instant. Ca déséquilibre complètement l’équipe. On demande beaucoup trop à Chris Warren et Isaia Cordinier. La hiérarchie n’est pas ce qu’elle devrait être aujourd’hui.

Je raisonne en terme de collectif. Isaia masque beaucoup de faiblesses. On voit bien qu’il s’épuise. Je lui en demande tellement que ça finit par deux/trois balles perdues. Il faudrait qu’on lui permette de souffler et de s’économiser. J’ai besoin qu’il soit soutenu par le reste de l’équipe. Il ne va pas pouvoir tenir sur ce rythme-là c’est impossible. Depuis quelques matchs on se fait cibler sur nos joueurs extérieurs. On se prend beaucoup de points de extérieurs, et on n’a pas beaucoup de gars pour les stopper. On l’a encore vu ce soir (hier). C’est un soucis si à part Isaia les autres ne se mettent pas le cul par terre pour défendre un peu mieux que ça.

Strasbourg fait partie des équipes à très gros potentiel. Si on fait la même prestation samedi, j’ai peur que le résultat soit très sévère pour nous ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.