Pascal Donnadieu : « le public va avoir un rôle capital « 

Alors que Nanterre doit recevoir Kiev ce mardi en huitièmes de finale de l’Eurocup, Pascal Donnadieu compte beaucoup sur le soutien du sixième homme.

pascal donnadieu 3Battu de quatre points au match aller à Kaunas par Kiev (86-82), Nanterre va jouer son avenir européen ce mardi. Pour rejoindre les quarts de finale, la JSF doit l’emporter d’au moins cinq points, le pointaverage départageant les deux formations. Cette position de challenger, qui a beaucoup porté chance au club ces dernières saisons, n’est d’ailleurs pas pour déplaire à Pascal Donnadieu.

« Je ne sais pas si on est challenger ou favori. Ce qui est sûr c’est qu’il ne faut pas sous-estimer la qualité de cette équipe de Kiev. En plus ils ont eu un parcours en Eurocup où tous les matchs à l’extérieur ont été très disputés dans une poule très relevée. Il est clair que ça ne va pas être un match évident à négocier. A nous de ne pas rater l’entame de match, je pense que ça va être important ».

Lors du premier match entre Nanterre et Kiev dans le cadre de l’Euroleague, c’est justement cette entame de match réussie (27-8 dans le premier quart-temps) qui avait aidé les Franciliens à l’emporter 80 à 61. L’intérieur Darjus Lavrinovic avait d’ailleurs livré un de ses plus mauvais matchs européens de la saison avec 7 points et 5 rebonds en 27 minutes. Mais depuis l’international lituanien, qui culmine à 2m12, s’est retroussé les manches. La JSF a d’ailleurs payé cher pour le constater lors de ses deux dernières confrontations face à Kiev. Limiter son influence sera donc l’une des clefs pour Nanterre.

« Quand en deux matchs un joueur fait presque 80 d’éval, forcément c’est un joueur qui vous empêche de bien dormir. C’est l’atout numéro un de cette équipe. La particularité qu’il a c’est que c’est un joueur très polyvalent et qui a la faculté de bien savoir analyser son adversaire. Quand il joue contre Jo, il essaye de sortir au maximum et de l’amener au large et de jouer face. Avec ses mains en or forcément il nous pose des problèmes et quand il va jouer contre un poste 4 il va se rapprocher de la raquette et d’être plus dans le post-up. Il faut juste le fatiguer, le forcer à défendre. Mais globalement il mettra une vingtaine de points, il faudra aussi minimiser son apport car on oublie que c’est aussi un très bon passeur ».

Pour aider ses joueurs dans cette mission et plus largement à aller chercher la victoire, Pascal Donnadieu compte aussi sur un atout hors-terrain à savoir le public qui sera présent à la Halle Carpentier.

« Le fait de jouer à domicile c’est clair que c’est capital. On le voit bien quand on évolue à l’extérieur notamment en Pro A. Le public va avoir un rôle capital comme souvent dans les grands matchs pour nous porter, nous pousser. Par rapport à cet aspect de fatigue, quand vous êtes soutenus par tout un public vous oubliez un peu la fatigue et vous arriver à faire des choses que peut-être sans cet apport du public vous n’arriveriez pas à faire ».

Dans une salle qui devrait être à guichets fermés, la marée verte ne sera en effet pas de trop pour aider les Nanterriens à se transcender pour aller chercher une qualification historique en quarts de finale de l’Eurocup.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.